Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Rapport planète vivante 1999
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
MSC

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  2. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  3. Les voitures les moins polluantes en 2017
  4. Un tout nouvel anti-âge signé Nu Skin
  5. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Rapport planète vivante 1999

51 % des espèces d’eau douce – des poissons aux dauphins de rivières en passant par les grenouilles – voient leurs populations diminuer. C’est ce que révèle le ‘rapport planète vivante 1999′ publié le 9 septembre 1999 à Rio de Janeiro par le WWF.

Ce rapport, qui se veut un indice annuel de l’état de l’environnement dans le monde, offre des données fiables sur la situation des forêts et des espèces marines et d’eau douce du globe. Il analyse également la consommation des principales ressources naturelles et ses conséquences dans 151 pays.

Le déclin des espèces d’eau douce est particulièrement alarmant car c’est le signe d’une détérioration de la santé des fleuves, des rivières, des lacs et des autres zones humides de la planète. Les amphibiens sont au coeur des préoccupations (le crapaud doré du Costa Rica a disparu). D’autres pertes ont été enregistrées dans des parcs nationaux et des réserves naturelles, faisant apparaître la présence persistante de menaces même dans les zones protégées. En Australie, à Panama et aux Etats-Unis, une vingtaine d’espèces de grenouilles ont été décimées par un champignon parasite autrefois inconnu. Les cas de difformité sont de plus en plus courants, conséquence de la pollution chimique liée à l’utilisation des pesticides et des fertilisants (le recours aux fertilisants ayant quintuplé depuis les années 1960). Les résidus des substances agrochimiques toxiques aboutissent dans les ruisseaux et les rivières, affectant sérieusement les espèces d’eau douce.

Depuis 1970, 10 % du couvert forestier naturel de la planète a été détruit. Cela correspond à la perte annuelle de 150 000 kilomètres carrés de forêts, soit une superficie plus grande que celle de la Floride ou de la Grèce. En Amérique du Nord, les émissions de CO2 par personne sont cinq fois plus élevées que la moyenne mondiale.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 09 septembre 1999 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS