Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Quel diagnostic environnemental pour le tourisme en France ?
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
DSC_1210

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  3. La Banque en ligne : avenir de notre système ...
  4. Innovation et tradition pour un revêtement ...
  5. Les ampoules LED : ampoules du troisième millénaire


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Quel diagnostic environnemental pour le tourisme en France ?

Dans “Tourisme, environnement, territoires : les indicateurs”, l’Institut français de l’environnement (IFEN) porte un diagnostic environnemental inédit sur le tourisme en France :

- les touristes accordent-ils de l’importance à l’environnement de leur lieu de vacances ?

- quels atouts fondent l’attractivité du territoire ?

- quelles sont les principales pressions qu’exerce le tourisme sur les milieux ?

- par quels moyens les acteurs privés et publics du tourisme essaient-ils d’intégrer l’environnement dans leurs politiques ?

Le tourisme français reste très concentré dans l’espace et dans le temps : en 1999, les seules communes littorales et de haute montagne (4,5% des communes) représentaient 48% de la capacité d’hébergement. Autre constatation : 81% des français utilisent leur voiture pour leurs voyages personnels, celle-ci restant utilisée dans plus de 58% des cas lorsqu’il s’agit de couvrir plus de 1 500 km. Aussi n’est-il pas étonnant de constater qu’entre 5 et 7 % des émissions de gaz à effet de serre de la France sont dues aux transports touristiques.

Avec l’approche des sports d’hiver, rappelons également que si le tourisme à la montagne est d’abord estival, hors été, il est marqué par des pics de fréquentation importants lors des vacances scolaires et par une artificialisation des espaces fragiles. Avec 5,1% des Alpes du Nord françaises, le domaine skiable est de plus en plus enneigé artificiellement (+28% par an en moyenne entre 1980 et 1997). C’est un tourisme gourmand en équipements lourds (terrassements, décapage des sols, coupes claires dans les forêts, installation de pylônes) en énergie et en eau, malgré la récente progression de pratiques plus respectueuses de l’environnement.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS