Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Québec à la pointe du combat contre les pesticides
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
MSC

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  2. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  3. Les voitures les moins polluantes en 2017
  4. Un tout nouvel anti-âge signé Nu Skin
  5. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Québec à la pointe du combat contre les pesticides

Le ministre de l’Environnement québécois vient d’annoncer l’adoption du nouveau Code de gestion des pesticides qui régira de façon beaucoup plus stricte, d’ici 3ans, l’entreposage, la vente et l’utilisation des pesticides au Québec.

« Par cette réglementation, le Québec devient le premier endroit en Amérique du Nord à interdire les pesticides les plus dangereux pour la santé et pour l’environnement. Le geste que le gouvernement du Québec pose aujourd’hui diminuera l’exposition des personnes à ces produits particulièrement nocifs pour les enfants », a déclaré le ministre Boisclair.

En effet, par cette adoption, il est désormais interdit d’appliquer les pesticides les plus nocifs pour la santé sur les pelouses des terrains publics, parapublics et municipaux. Il est également interdit d’appliquer dès maintenant la grande majorité des pesticides(1) à l’intérieur et à l’extérieur des centres de la petite enfance, ainsi que des écoles primaires et secondaires. Dans les deux cas, des règles particulières régiront désormais l’application des pesticides dont l’utilisation demeure autorisée.

Par ailleurs, le respect de distances d’éloignement des plans d’eau, cours d’eau et de toute prise d’eau sera exigé lors de la préparation et de l’application de pesticides. A cela s’ajouteront des distances d’éloignement des zones d’activités humaines dans les cas de dérive importante, notamment dans les vergers et lors d’épandage aérien, et pour l’utilisation de pesticides dans les corridors routiers, ferroviaires ou d’énergie.

Parmi les autres mesures importantes, les entreprises de services d’entretien des espaces verts ne pourront plus faire d’application généralisée de mélanges de pesticides et de fertilisants et les terrains de golf vont avoir pour obligation de déposer auprès du ministère de l’Environnement un plan triennal de réduction des pesticides, d’ici trois ans.

Pour résumé, les principales mesures adoptées, visent à interdire au Québec :

- d’ici un an, la vente de mélanges fertilisants-pesticides et des emballages mixtes, tels que les herbicides et les insecticides;

- dans deux ans, l’accès direct aux produits d’usage domestique les plus à risques sera interdit au public. Ces produits devront être tenus dans des étalages aménagés à cette fin . Des préposés formés devront être au service de la clientèle pour la conseiller et lui fournir des instructions d’usage et de manipulation sécuritaire;

- dans trois ans, la vente de certains pesticides d’usage domestique pour l’entretien des pelouses.

Des modifications ont aussi été apportées au règlement sur les permis et les certificats pour la vente et l’utilisation des pesticides. Elles comprennent la création de permis et de certificats spécifiques à la vente au détail ainsi que l’élargissement de la certification à tous les producteurs agricoles et forestiers qui utilisent des pesticides. De plus, le ministère de l’Environnement poursuit ses démarches pour améliorer la formation des vendeurs qui travaillent dans le secteur de la vente au détail de pesticides d’usage domestique.

——————-

> Liste des ingrédients actifs qui seront interdits pour l’entretien des pelouses aux Québec :

- Insecticides :

Carbaryl – Dicofol – Malathion

- Fongicides :

Bénomyl – Captane – Chlorothalonil – Iprodione – Quintozène – Thiophanate-méthyl

- Herbicides :

2,4-D sels de sodium – 2,4-D esters – 2,4-D formes acides – 2,4-D sels d’amine – Chlorthal diméthyl – MCPA esters – MCPA sels de potassium ou de sodium – MCPA sels d’amine – Mécoprop formes acides – Mécoprop sels d’amine – Mécoprop sels de potassium ou de sodium.

> Liste des ingrédients actifs qui seront permis à l’intérieur et à l’extérieur des centres de la petite enfance et des écoles primaires et secondaire québécois :

- Insecticides :

Acétamipride – Acide borique – Borax – Dioxyde de silicium (terre diatomée) – Méthoprène – Octaborate disodique tétrahydrate – Phosphate ferrique – Savon insecticide – Spinosad

- Fongicides :

Soufre – Sulfure de calcium ou polysulfure de calcium

- Herbicides :

Acide acétique – Mélange d’acides caprique et pélargonique – Savon herbicide

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 17 mars 2003 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS