Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » PVC et santé
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Prime énergie : quelle marche à suivre pour ...
  2. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  3. Les voitures les moins polluantes en 2017
  4. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants
  5. Le top 3 des gestes pour protéger l’environnement


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






PVC et santé

Selon des tests effectués à la demande de Greenpeace, le PVC, outre une fabrication et une mise au rebut causes d’importantes d’émissions de dioxine, présente des risques pour la santé. Ainsi, 57 produits en PVC provenant de 20 pays et à la disposition du grand public, ont permis aux chercheurs de découvrir toute une gamme d’additifs présentant des risques pour la santé (phtalates, étain, plomb, cadmium, etc).

Chez l’humain, certains de ces produits peuvent provoquer des troubles respiratoires et nerveux, sont cancérigènes ou comme le phtalate, appelé DEHP et présent dans la majorité des produits testés, sont suspectés de l’être par l’agence internationale de recherche sur le cancer et l’agence américaine de protection de l’environnement.

La base de donnéesde Greenpeace sur les alternatives au PVC comporte plus de 200 articles provenant d’ entreprises réparties dans dix-sept pays.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS