Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Protocole de tir de loup (France)
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
tiny-house

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Dératisation : quel danger réel représente le rat ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
header
    Merci ShopAlike pour cette infographie qui nous donne des trucs et astuces pour transformer son balcon en potager. Avec l’arrivée du printemps, c’est plus que tentant de vouloir optimiser son espace et avoir la main verte !   source : shopalike Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Protocole de tir de loup (France)

Malgré une population française de loups en baisse notable (moins de 30 individus), le gouvernement vient de donner la possibilité aux préfets concernés par la présence du loup, d’autoriser la destruction d’un loup dans leur département. Au total ce protocole de tir rend possible et légale la destruction de 6 loups (1 par département) durant le second semestre 2001, menaçant ainsi de réduire d’un quart la population de loup en France.

Pour F. Deck de la fédération des associations de protection de la nature, France Nature Environnement – FNE – ce plan est inacceptable et l’état se décharge encore un peu plus de sa mission de conservation de la nature en laissant aux préfets, objets de pressions au niveau local, le choix de la décision d’abattage finale.

Bien que la mise en oeuvre des 3 moyens de prévention que sont la garde du troupeau par des chiens, la présence d’un berger et le regroupement des animaux la nuit, montre son efficacité quotidiennement, la décision de tir n’est pas conditionnée à leurs présences. Enfin, l’ensemble des territoires fréquentés par le loup (y compris les réserves naturelles) sont concernés par le protocole de tir à l’exception des zones centrales des parcs nationaux.

Côté associatif, FNE et le ROC (ligue pour la préservation de la faune sauvage et la défense des non-chasseurs) ont prévenu qu’elles allaient intervenir pour l’annulation du protocole. Ainsi, le ROC déposera au Conseil d’état, dès l’enregistrement de la requête prévue par FNE, un mémoire exposant les faits et moyens de droit.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
19

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS