Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Protestations dans 14 pays contre la chasse aux phoques en Norvège
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
tiny-house

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
header
    Merci ShopAlike pour cette infographie qui nous donne des trucs et astuces pour transformer son balcon en potager. Avec l’arrivée du printemps, c’est plus que tentant de vouloir optimiser son espace et avoir la main verte !   source : shopalike Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Protestations dans 14 pays contre la chasse aux phoques en Norvège

Depuis 1983, il est interdit d’importer des peaux de phoques de moins de 3 semaines au sein de l’Union européenne, néanmoins la fourrure provenant de phoques plus âgés peut toujours y être commercialisée. Toutefois, le marché européen de la fourrure de phoques s’est littéralement effondré, mais l’engouement asiatique maintient en vie ce commerce. En effet, l’industrie de la fourrure a trouvé de nouveaux débouchés en Asie où ce sont principalement les nouveaux riches du Japon, de la Chine et de la Corée du Sud qui apprécient les manteaux en fourrure de phoques. En outre, la Norvège a également l’intention de destiner la viande de phoque à la consommation humaine et de transformer leurs nageoires en nourriture pour chiens.

A ce titre, le Groupe d’Action dans l’Intérêt des animaux GAIA, a mené le 7 mars 2000 une action de protestation devant l’ambassade de Norvège à Bruxelles pour réclamer la fin de la chasse aux phoques. Des associations partenaires de GAIA ont fait de même dans 13 autres pays, à savoir en Norvège, en République Tchèque, aux Pays-Bas, en Grande-Bretagne, en France, en Italie, en Allemagne, en Autriche, en Finlande, en Espagne, en Suède, en Suisse et aux Etats-Unis.

Entre le 22 mars et le 5 mai de cette année, les chasseurs de phoques pourront à nouveau, avec la bénédiction du gouvernement norvégien, matraquer et frapper à mort les jeunes phoques, pour ensuite les écorcher.

Sous le couvert de la recherche scientifique, la Norvège a réouvert en 1995 la chasse aux bébés phoques pour leur fourrure, alors que ces pratiques étaient interdites depuis 1989. Depuis les quotas de prélèvements ne font que croître, passant de 2 600 jeunes phoques en 1995 à quelque 65 000 jeunes ou 34 000 adultes en 1999, sous prétexte qu’ils vident les mers de leur nourriture, ne laissant que très peu de poissons pour les pêcheurs. Si l’appauvrissement des réserves de poissons est réel, il n’est toutefois pas dû aux phoques, mais principalement à la pêche excessive exercée par l’homme. Pour cette année, le parlement norvégien a réclamé une nouvelle augmentation des quotas d’animaux pouvant être abattus.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
10

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS