Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Protection de la vallée d’Aspe en France (suite de l’actu du 14 au 16 sept.)
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
DSC_1210

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  3. Réchauffement climatique : « Quand vous êtes ...
  4. La Banque en ligne : avenir de notre système ...
  5. Innovation et tradition pour un revêtement ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Protection de la vallée d’Aspe en France (suite de l’actu du 14 au 16 sept.)

La déviation de Bedous fait partie d’un projet d’axe autoroutier européen E7, dessiné au début des années 90, et reconnu maintenant par de nombreux observateurs comme écologiquement et économiquement insensé : un coût de plus de 5 milliards de francs, 1000 poids lourds par jour et une vallée définitivement défigurée. En mai dernier, suite à une manifestation d’associations locales, nationales et internationales la Ministre de l’environnement et le Ministre des transports avaient affirmé que la RN 134 est ‘ un axe qui n’a pas vocation à être le support d’un itinéraire de grand transit international ‘, néanmoins les travaux ont repris début septembre.

Le 2 octobre, des militants de Greenpeace occupaient depuis le lever du jour le chantier de construction de la déviation de Bedous en vallée d’Aspe, tandis qu’un groupe d’agriculteurs bloquaient l’accès au chantier avec leurs tracteurs. Ils ont été rejoints dans la matinée par les associations locales et les représentants des commerçants et acteurs sociaux professionnels de la vallée.

Cette nouvelle action des associations de la vallée d’Aspe s’est déroulée dans le cadre d’une journée d’action contre les transports par camions, où des associations ont manifesté durant toute la journée en France ainsi qu’en Suisse et en Autriche, leur opposition à une politique du tout routier et de nouveaux axes routiers à travers les Alpes et les Pyrénées.

‘ Cette nouvelle tranche de travaux va totalement à l’encontre de la déclaration des ministres. La pseudo-déviation de Bedous est en fait un des maillons de l’axe à grand gabarit dont on nous dit ne plus vouloir. La cohérence du gouvernement devrait imposer que ces travaux ne se fasse pas, tout simplement ! ‘ a réaffirmé Bruno Rebelle de Greenpeace. Le 5 octobre après minuit, plus de cent représentants des forces de l’ordre ont évacué les militants qui occupaient le chantier de construction. Sur ordre du sous-préfet, la seule photographe présente à ce moment là sur les lieux s’est vue retirer sa carte de presse et empêchée de prendre des photos de l’évacuation. Greenpeace s’étonne en outre de l’interpellation de Eric Pététin alors que l’ensemble de l’opération a été principalement conduite par ses militants, à l’initiative du Collectif Alternatives Somport dont l’association fait partie.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
18

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS