Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Protection accrue de la Méditerranée
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Stop au plastique : les légumes gravés au laser
  2. La noblesse des tables en bois
  3. CO2 et Coupe du monde : alerte aux saucisses !
  4. Fair Squared : les préservatifs vegan ...
  5. Une centrale nucléaire flottante en Russie


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Protection accrue de la Méditerranée

Les études officielles situent le tonnage de résidus de pétrole ‘discrètement’ déversés chaque année, en Méditerranée, entre 0,7 et 1,5 million de tonnes, soit jusqu’à l’équivalent de 20 pétroliers Prestige par an ou un Erika par semaine. Alors que déballastages et dégazages se pratiquent le plus tranquillement du monde, les choses pourraient évoluer avec la parution au Journal Officiel, le 10 janvier dernier, d’un décret délimitant une zone s’étendant à plus de 100 kilomètres des côtes, soit bien au-delà des eaux territoriales françaises. Ce décret va permettre au tribunal spécialisé de Marseille de poursuivre et juger des navires de toutes nationalités, coupables de pollution dans cette vaste zone.

Les récentes condamnations prononcées par le tribunal correctionnel de Brest, dans des affaires de déballastage en dehors des eaux territoriales au large de la côte atlantique, illustrent les possibilités juridiques qui s’offrent dorénavant pour la côte méditerranéenne. A l’instar du tribunal breton, les juges marseillais peuvent maintenant infliger des amendes et peines de prison aux capitaines des navires en infraction, voire prononcer l’immobilisation du bateau avec sa cargaison, ce qui accroît considérablement le caractère dissuasif de la nouvelle législation.

Par ailleurs, cet espace, dénommé ‘Zone de protection écologique’, pourrait voir ses limites augmenter aux termes d’accords avec les pays voisins, ce qui ne pourrait que renforcer son efficacité.

Alex Belvoit

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 12 janvier 2004 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS