Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Pression agricole et zone humide
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Quel panneau solaire pour recharger une batterie ?
  2. Recycler son ordinateur pour ne plus extraire d’or
  3. Prendre conscience de l’impact des ...
  4. Une centrale nucléaire flottante en Russie
  5. Greenpeace contre le suremballage


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Pression agricole et zone humide

A proximité de Lyon, avec plus de 1000 étangs, la Dombes constitue une des zones humides les plus remarquables d’Europe dont l’exceptionnelle richesse faunistique et floristique est reconnue.
Néanmoins, depuis les années 1970, l’intensification des pratiques agricoles à conduit à l’arrachage du bocage, à l’assèchement puis à la transformation des prairies humides en cultures (notamment le maïs).
Cette évolution, malheureusement loin d’être un cas unique en France s’est faite, ici, dans des proportions tout à fait exceptionnelles, 80% des prairies ont ainsi disparu contre 25% en moyenne au niveau national. En conséquence, cette intensification agricole a fortement porté atteinte à la nidification de l’avifaune, certaines espèces ont vu leurs populations s’effondrer (2000 couples de Vanneaux huppés en 1970 contre 200 en 2000) tandis que quelques autres comme la barge à queue noire disparaissaient.
Parallèlement, les étangs dont les eaux proviennent du ruissellement concentrent les phytosanitaires et, malgré les différents programmes de protection qui se sont succédés, pour la FRAPNA (fédération Rhône-Alpes de protection de la nature), la dégradation du milieu s’est brutalement amplifiée ces dernières années.
La fédération estime maintenant que la restauration de prairies naturelles permanentes est un enjeu capital pour la préservation de la Dombes. Elle demande à ce titre que des mesures soit prises de toute urgence et que les financements débloqués aient pour seul objectif de répondre aux enjeux environnementaux en soutenant exclusivement les acteurs locaux qui accepteront de se mobiliser pour mettre en œuvre les options de gestion adaptées.
Pour appuyer cette demande, une pétition a été lancé et peut être demandée à frapna-ain@frapna.org

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 14 mai 2002 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS