Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Population de rhinocéros, des progrès mais pas de triomphalisme
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
DSC_1210

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  3. La Banque en ligne : avenir de notre système ...
  4. Innovation et tradition pour un revêtement ...
  5. Les ampoules LED : ampoules du troisième millénaire


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Population de rhinocéros, des progrès mais pas de triomphalisme

Selon l’UICN (Union Internationale de Conservation de la Nature) et le WWF, les 2 populations de rhinoceros africains, le noir (bicornis de Diceros) et le blanc (simum de Ceratotherium) continuent de voir leur effectif augmenter progressivement.

En 1999, la population de rhinocéros africain est d’environ 13.000 individus, pour 8.300 en 1992. La majeure partie de cette augmentation est due à la croissance rapide et continue du nombre de rhinocéros blanc méridional. En effet actuellement 79% des rhinocéros africain sont des blancs, alors que cette proportion était de 30% en 1984. C’est même probablement une des plus belles réussites en matière de renouveau d’une espèce, puisque en 1895 il ne subsistait qu’une vingtaine de rhinocéros blanc méridional.

Néanmoins pour le Dr Martin de l’UICN, il n’y a pas lieu d’être excessivement optimiste, en effet 2 des 6 sous-espèces africaines demeurent dans une position dramatique :

- le rhino noir occidental, environ 10 animaux dispersés dans le nord du Cameroun;

- le rhino blanc nordique, une petite trentaine d’individus en République démocratique du Congo, plus 10 en captivité.

Si ces dernières années, la mise en place de plans de conservations pertinents avec l’appui d’organisations écologiques et de propriétaires privés dans des pays comme l’Afrique du Sud, la Namibie, le Zimbabwe, le Kenya, le Souaziland et la Tanzanie a joué un rôle important en stabilisant et en restaurant progressivement des populations, la situation reste fragile.

La principale menace reste la demande de cornes pour la médecine chinoise, qui est appuyée par la nécessité, pour une grande partie des populations des pays abritant des rhinocéros, de trouver un revenu pour vivre.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS