Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Nucléaire et développement durable
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  3. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Dératisation : quel danger réel représente le rat ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Nucléaire et développement durable

Le mode de production et de consommation d’énergie de la planète est fondamentalement polluant, non durable, et source d’instabilité politique.

A la veille de décisions gouvernementale en matière énergétique qui engageront la France pour de nombreuses décennies, il est intéressant de faire un bilan de l’introduction du nucléaire et du devenir des énergies renouvelables en France.

L’introduction du nucléaire, en France, comme moyen de répondre au choc pétrolier tout en réduisant la dépendance liée à la consommation de pétrole, a eu un résultat plus limité que prévu. En effet, en 1973 le secteur électrique ne représentait que 13 % de la consommation de pétrole et ne jouait donc qu’un rôle mineur dans la facture énergétique. D’autre part, le programme du «tout électrique, tout nucléaire» n’a pas agi sur les secteurs qui dès 1973 étaient les plus importants consommateurs de pétrole, tel que celui des transports. Au final, les économies de pétrole réalisées dans le secteur électrique ont été quasiment annulées par la consommation énergétique croissante enregistrée dans le secteur des transports et le chauffage électrique.

En outre, parmi les scénarios étudiés, celui présentant les plus faibles émissions de gaz à effet de serre n’est pas le plus nucléaire, mais celui qui s’appuie sur une forte réduction de la demande et le développement des énergies vertes. Cette analyse a été confirmée par un rapport remis en 2000 au Premier Ministre, et qui analysait divers scénarios électriques pour la France à l’horizon 2050.

Pour le WWF et le CLERC, ‘Ce résultat conduit à s’interroger sur l’intérêt d’une politique énergétique fondée sur le seul levier nucléaire. Or le nucléaire constitue actuellement, du fait de son poids économique, un obstacle systémique à la réorientation de la politique énergétique.’ Sur ce point, le financement de la recherche est particulièrement éloquent, ainsi au niveau européen, sur 10 euros accordés à la recherche énergétique, 9 vont au nucléaire alors qu’un seul est accordé aux énergies vertes.

Par ailleur, l’aspect sécuritaire et son coût (accident type Tchernobyl, terrorisme, conflit militaire, gestion des déchets…) reste un problème de fond, sans réponse satisfaisante et durable.

Le WWF et le CLER (comité de liaisons des énergies renouvelables) qui demandent une politique forte et volontaire en faveur du développement des énergies renouvelables et de la maîtrise de l’énergie, rappellent que cet objectif ne pourra être atteint que si les subventions aux sources d’énergies conventionnelles, en France comme ailleurs, sont réduites progressivement au profit des sources d’énergies « vertes » et de la maîtrise de l’énergie.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 03 octobre 2002 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
67

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS