Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Nucléaire : des pressions sur un dossier embarrassant ?
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
MSC

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  2. Les voitures les moins polluantes en 2017
  3. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  4. Prime énergie : quelle marche à suivre pour ...
  5. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Nucléaire : des pressions sur un dossier embarrassant ?

La Cogéma (entre autre exploitant de l’usine de retraitement de déchets nucléaires de la Hague) devrait répondre, devant un Tribunal Correctionnel, de faits de pollution d’eau et d’abandon de déchets provoqués par des mines d’uranium exploitées en Haute-Vienne, depuis 1949. A la veille du probable lancement d’un nouveau programme nucléaire, cette décision, due au juge d’instruction de Limoges, G. Biardeaud, tombe mal pour la filière du nucléaire français.

L’affaire remonte à mars 1999, avec le dépôt d’une plainte de l’association Sources et Rivières du Limousin (SRL), à laquelle s’est associée ensuite la fédération nationale France Nature Environnement (FNE). Bien que toute activité minière ait aujourd’hui cessé, ces mines, dont certaines servent de sites de stockage de déchets radioactifs, continuent à polluer les cours et les retenues d’eau de la région comme l’ont démontré différentes expertises indépendantes.

Néanmoins, malgré ces faits, la Cogéma pourrait échapper à la procédure engagée, car si le juge avait pris sa décision nonobstant l’avis du Procureur de la République qui souhaitait classer le dossier, le Parquet pourrait ‘sauver la mise à la Cogéma’ en venant de faire appel de la décision de renvoi de celle-ci devant le tribunal correctionnel.

Pour SRL et FNE, ‘Ce dossier devait permettre d’identifier clairement les responsabilités des divers acteurs (Cogéma, ses filiales et les autorités administratives). Il devait permettre d’envisager enfin une remise en état des sites pollués. Il devait contribuer à éclairer sur les coûts de la filière nucléaire qui doit intégrer l’ensemble des effets sur l’environnement, de l’extraction du minerai jusqu’à la gestion des déchets de centrales…’ mais ‘L’Etat a décidé de tenter la voie de la dernière chance pour éviter un débat de société pourtant inévitable.’

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 28 août 2003 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS