Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Nuage de particule au-dessus de l’ocean Indien
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
french-kiss

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  2. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  3. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  4. Les ampoules LED : ampoules du troisième millénaire
  5. Un tout nouvel anti-âge signé Nu Skin


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Nuage de particule au-dessus de l’ocean Indien

Un nuage de particule, équivalent à la surface des USA est actuellement au dessus de l’océan Indien et se positionne jusqu’à une altitude de 3 km.

Contrairement à ce que l’on peut penser, ce nuage n’est pas entièrement du à l’activité industrielle; l’apparition d’un tel nuage n’est pas nouvelle, et revient chaque année suite à la période de la mousson en Asie. En effet, les vents soulèvent des particules du sol, des rejets volcaniques, des incendies de forêts ou de brousses et même de l’eau; l’ensemble finissant par formé un nuage immense, qui joue un rôle climatique indéniable.

Une des conséquences les simples à visualiser correspond à la baisse de la luminosité, laquelle entraîne des répercussions importantes sur l’évaporation marine et donc sur le volume des futures précipitations.

Néanmoins au sein de ce nuage d’aérosols, depuis près de 20 ans, les particules issues de l’activité industrielle ne cessent d’augmenter, avec notamment la présence de particules souffrées et carbonées.

Actuellement des chercheurs de diverses nationalités travaillent sur le projet international INDOEX (Indian Ocean Experiment) et tentent d’évaluer les conséquences climatiques de ce nuage saisonnier.

A ce titre, s’il est évident que la proportion de plus en plus importante de polluants aura des conséquences sur la modification des climats, à l’heure actuelle cela reste un point à élucider.

source : CNRS et CNES, partenaire du projet INDOEX pour la France

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS