Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Motivations pour la réussite du Sommet de la Terre !
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  3. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Dératisation : quel danger réel représente le rat ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Motivations pour la réussite du Sommet de la Terre !

Tandis qu’à 3 jours de l’arrivée de 109 chefs d’Etat et de gouvernement, le Sommet de la Terre s’oriente vers un échec notable, l’ampleur des évènements climatiques, que certaines parties de la planète doivent affronter actuellement (inondations, sécheresses, incendies, etc.), montre la nécessité de parvenir très rapidement à des accords, suivis d’actions concrètes.

Le développement durable, ce n’est pas seulement la préservation de la biodiversité ou de la couche d’ozone par exemple, c’est aussi la lutte contre la pauvreté, la faim, l’insalubrité… Or, sur ces points, le Sommet de Johannesburg semble également mal engagé; les négociations pour l’adoption d’un plan d’action, afin lutter contre la pauvreté et ses effets, apparaissent dans l’impasse face au refus (USA…) d’adopter des objectifs chiffrés.

Pourtant, entre autres motivations pour aboutir, les dirigeants réunis en Afrique du Sud devraient avoir en permanence prèsent à l’esprit :

- le réchauffement climatique. La consommation d’énergie fossile (pétrole, gaz et charbon) provoque l’émission de dioxyde de carbone qui piège, en partie, la chaleur émise par l’activité humaine et la vie sur la Terre. Au final, c’est une augmentation de la température moyenne mondiale de 1,4 à 5,8°C, avec des effets directs sur la santé humaine, sur l’hydrologie et les ressources en eau, sur l’agriculture et la disponibilité alimentaire ainsi que sur les écosystèmes terrestres et d’eau douce;

-les 6,1 milliards d’habitants actuels. La population mondiale devrait atteindre 9,3 milliards en 2050;

- les 800 millions d’habitants sous-alimentés;

- les 80% des richesses, détenues par 15% des habitants des pays les plus riches;

- la surexploitation des ressources naturelles. Leur utilisation est de 20% supérieure à la capacité de la planète à les produire;

- la disparition des espèces. Plus de 10000 espèces animales sont menacées de disparition dans les décennies à venir;

- la raréfaction des forêts anciennes. 40% des forêts anciennes et de leur biodiversité devrait disparaître d’ici 2020;

- l’insalubrité et ses conséquences. 1,1 milliard de personnes n’ont pas accès à l’eau potable et 2,4 milliards ne disposent pas d’installations sanitaires décentes. Ainsi, 2,2 millions de personnes meurent chaque année de maladies liées à une eau de mauvaise qualité;

- la dégradation des terres arables. On estime qu’une surface équivalente aux USA et au Mexique réunis est dégradée, en raison des pratiques agricoles.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 30 août 2002 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
20

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS