Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Méditerranée et tourisme
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
tiny-house

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Dératisation : quel danger réel représente le rat ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
header
    Merci ShopAlike pour cette infographie qui nous donne des trucs et astuces pour transformer son balcon en potager. Avec l’arrivée du printemps, c’est plus que tentant de vouloir optimiser son espace et avoir la main verte !   source : shopalike Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Méditerranée et tourisme

Chaque année, la méditerranée (1ère destination touristique mondiale) attire 220 millions de touristes pour parvenir dans 20 ans à 350 millions de visiteurs.

Dans une étude publié le 28 février, le WWF met en garde contre le danger d’un développement touristique incontrôlé dans le bassin méditerranéen, principlement sur 13 sites que l’organisation a identifié comme vital au niveau de leur biodiversité :

- mer d’Alborán (Espagne, Maroc, Algérie),

- îles Baléares (Espagne),

- côte liguro-provençale (Italie, Monaco, France),

- côtes de la Corse et de la Sardaigne (France, Italie),

- côte tyrrhénienne méridionale (Italie),

- côte dalmate (Croatie),

- côtes et îles de la partie orientale de la mer ionienne (Albanie, Grèce),

- mer Egée (Grèce, Turquie) et côte anatolienne (Turquie),

- côte cilice (Turquie) et côte cypriote (Chypre),

- côte de Cyrène (Lybie),

- golfe de Syrte (Lybie),

- golfe de Gabès (Tunisie),

- côte algéro-tunisienne (Algérie, Tunisie).

Le tourisme de masse implique la transformation de régions entières, avec pour conséquence de la fréquentation et de la création de nouvelles strutures :

- une importante érosion des sols,

- le déversement de déchets et de polluants en mer (les stations d’épuration ne pouvant généralement pas fournir face à l’afflux de population),

- une pression accrue sur la faune et la flore locale,

- une augmentation de la vulnérabilité aux feux de forêts

Autre problème important : la ressource en eau. Problème sensible en méditerranée, le tourisme est une source de surconsommation d’eau très importante, ainsi lorsque qu’un espagnol en utilise 250 litres par jour, un touriste en Espagne en utilisera une moyenne de 880 litres.

Aussi, le WWF prône l’abandon de tout développement touristique qui n’a pas fait l’objet d’une planification détaillée, comprenant la création d’aires protégées afin de préserver la biodiversité de la région, ainsi que l’adoption de mesures d’économie des ressources naturelles (terre, eau et énergie).

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 12 mars 2001 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
23

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS