Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Martre, putois et belette : le ministère tire à vue
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Énergies renouvelables : indispensables à ...
  2. Poêle à granulés : quelles règles de sécurité ?
  3. Les transports en commun gratuits en Allemagne ?
  4. Quel panneau solaire pour recharger une batterie ?
  5. L’argent colloïdal


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Martre, putois et belette : le ministère tire à vue

La martre, la belette et le putois réintègrent la liste des animaux susceptibles d’être classés nuisibles. Ce nouveau statut, qu’ils avait quitter 6 mois auparavant, est dû à R. Bachelot, la ministre de l’écologie française.

A cette occasion, la ministre a fait preuve d’une célérité inhabituelle, puisque suite à la consultation des membres du Conseil National de la Chasse et de la Faune Sauvage, le 6 novembre, l’arrêté était signé le soir même.

Concrètement, les 3 prédateurs, qui participent à la régulation des rongeurs, peuvent être piégés toute l’année et chassé sur une période étendue.

Après les oiseaux migrateurs en août, les 3 petits carnivores, et peut être prochainement le loup, il est légitime de s’interroger sur l’importance accordée à la conservation de la faune, par le ministère qui en a la charge.

Ces décisions sont à comparer à celles prises dans les domaines de l’eau (annulation du projet de loi eau et de son principe pollueur/payeur), des incinérateurs (l’ensemble des installations n’est toujours pas conforme aux normes de rejets applicables à partir de décembre 2000), du développement des énergies renouvelables, etc. Bref, le Ministère de l’écologie et du développement durable, ne semble avoir de durable que son intitulé et paraît privilégier une politique, bien souvent à l’opposé des discours et prises de position du Président de la République.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS