Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Malformations génitales : les pesticides sur le banc des accusés
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
tiny-house

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Dératisation : quel danger réel représente le rat ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
header
    Merci ShopAlike pour cette infographie qui nous donne des trucs et astuces pour transformer son balcon en potager. Avec l’arrivée du printemps, c’est plus que tentant de vouloir optimiser son espace et avoir la main verte !   source : shopalike Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Malformations génitales : les pesticides sur le banc des accusés

Une étude récente, menée dans une maternité de Montpellier (sud de la France), vient de mettre en avant un taux de malformations génitales environ dix fois supérieurs aux données habituelles.

Face à la progression inquiétante du nombre de bébés garçons arrivant avec une malformation génitale dans son service d’endocrinologie pédiatrique, et à l’apparition de pubertés de plus en plus précoces chez les filles, le professeur C. Sultan a mis en place, avec son équipe, une étude épidémiologique durant 2002. Dans cette région où l’usage des pesticides est particulièrement important, l’étude a révélé 25 malformations génitales chez le nourrisson, pour un total de 1033 garçons étudiés. L’étude révèle également qu’un enfant d’agriculteur a 4 fois plus de risques d’avoir une malformation génitale et on suspecte que les pesticides aient aussi une incidence sur la croissance et le développement neurologique.

Si cet impact sur les organes sexuels est peu médiatisé pour l’être humain, il est en revanche plus largement reconnu en ce qui concerne le monde animal. Ainsi nombre d’études ont déjà mis en cause l’impact des pesticides sur :

- la démasculanisation des têtards et leur transformation en hermaphrodites;

- la déficience des organes sexuels des alligators du lac Apopka (Floride);

- la fragilisation des coquilles des oeufs de certains rapaces;

- la baisse de fertilité des pumas de Floride, de l’ours blanc…

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 21 mars 2003 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
34

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS