Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Madagascar, les premiers fruits d’un long combat pour la nature
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Prime énergie : quelle marche à suivre pour ...
  2. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  3. Les voitures les moins polluantes en 2017
  4. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants
  5. Le top 3 des gestes pour protéger l’environnement


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Madagascar, les premiers fruits d’un long combat pour la nature

Madagascar, grand comme 14 fois la Suisse, est l’une des dix nations les plus pauvres du globe. Le WWF y travaille depuis plusieurs années, sur le terrain, comme auprès du gouvernement.

L’île-continent de Madagascar s’est séparée de l’Afrique il y a 270 millions d’années. Elle a évolué depuis de manière autonome. Les premiers humains n’y sont probablement arrivés qu’au 5ème siècle de notre ère. En outre, près de 90% des vertébrés et plus de 95% des végétaux de Madagascar n’existent nulle part ailleurs.

L’interdiction des brûlis et feux de forêt date de 1881, soit avant l’époque coloniale, mais n’a jamais été respectée, et chaque année, près de 200 000 hectares de végétation sont incendiés, laissant le sol à nu (environ 80% du couvert forestier originel a été détruit). A la saison des pluies, jusqu’à 50 tonnes de sol fertile sont lessivées par hectare. Autour de l’île, la mer se teinte d’une couleur rouille sur des centaines de km2.

Pour la première fois l’an dernier, le nombre de feux de forêt a reculé et depuis octobre 1999, il y a 4 parcs nationaux. Le reboisement est également à l’ordre du jour et le millionième arbre devrait être planté en janvier prochain.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS