Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Lutte anti-braconnage (Canada)
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
tiny-house

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
header
    Merci ShopAlike pour cette infographie qui nous donne des trucs et astuces pour transformer son balcon en potager. Avec l’arrivée du printemps, c’est plus que tentant de vouloir optimiser son espace et avoir la main verte !   source : shopalike Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Lutte anti-braconnage (Canada)

Le Service de la conservation de la faune de la région de Québec vient d’annoncer que 16 individus provenant principalement de la Côte-de-Beaupré font face à 188 chefs d’accusation pour des infractions à la Loi sur la conservation et la mise en valeur de la faune et à la Loi sur les oiseaux migrateurs.

Ces accusations font suite à la vaste opération de lutte contre le braconnage qui s’est tenue le 17 février dernier, sur la Côte-de-Beaupré, et qui visait à mettre fin à des activités de chasse illégale et de vente d’oies blanches.

Les 16 individus visés devront comparaître le 18 août prochain au palais de justice de Québec et pourraient se voir imposer, au terme de leur procès, des amendes totalisant un minimum de 74 100 $.

Rappelons que l’opération du 17 février dernier avait été rendue possible grâce à une enquête qui avait débuté au printemps de 1997. Une cinquantaine d’agents de conservation de la faune avaient participé aux perquisitions, ainsi que quelques agents du Service canadien de la faune.

Pour mémoire, tout indice ou acte de braconnage peut être signalé, de manière strictement confidentielle, à S.O.S Braconnage, au numéro sans frais 1-800-463-2191.

source : environnement Canada

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
112

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS