Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » L’Union européenne et les effluents toxiques des mines métallifères
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
MSC

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  2. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  3. Les voitures les moins polluantes en 2017
  4. Un tout nouvel anti-âge signé Nu Skin
  5. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






L’Union européenne et les effluents toxiques des mines métallifères

Le 19 avril le WWF à publié une nouvelle étude révèlant l’emplacement de plusieurs bassins de rétention d’effluents toxiques, provenant de mines métallifères dans différents pays de l’Union européenne. Le document montre que, sur ces sites, des fuites sont à l’origine de graves atteintes à l’environnement et que l’information du public est quasiment nul concernant l’emplacement et les risques de ces sites. Le WWF appelle l’Union européenne (UE) à prendre d’urgence les mesures appropriées pour réglementer les activités minières et le stockage des résidus polluants qui en résultent.

L’étude paraît exactement un an après le désastre provoqué par la rupture du mur du bassin de rétention de la mine de Los Frailes, dans le sud de l’Espagne, qui était rempli de déchets contenant des métaux lourds. Des millions de mètres cubes d’eau et de boues toxiques s’étaient déversés dans la fameuse zone humide de Doñana (cette mine a d’ailleurs repris sont activité dernièrement, NDLR).

« Les métaux lourds sont très dangereux pour les êtres humains, la faune et les biotopes. L’eau est indispensable aux activités minières, de sorte que les rivières et les lacs sont particulièrement exposés à une contamination », explique Jane Madgwick, responsable européenne du WWF pour les écosystèmes d’eau douce. « Ce qui est inquiétant, c’est que l’étude du WWF n’a fait que déceler la partie visible de l’iceberg. De nombreuses pollutions accidentelles et bien d’autres bassins de rétention d’effluents toxiques restent inconnus des autorités et de la population », ajoute-t-elle.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS