Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Loup : un anniversaire diversement fêté !
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
MSC

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  2. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  3. Les voitures les moins polluantes en 2017
  4. Un tout nouvel anti-âge signé Nu Skin
  5. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Loup : un anniversaire diversement fêté !

Il y a 10 ans, bénéficiant d’une protection efficace en Italie, le loup est alors en expansion et à la recherche de nouveaux territoires. Ainsi, avec l’observation de 2 animaux dans le Parc national du Mercantour, il y a 10 ans, jour pour jour, le loup était officiellement de retour en France, après plus d’un demi-siècle d’absence suite à son élimination.

Actuellement, on dénombre 25 à 30 loups dans l’immensité des Alpes françaises, néanmoins derrière ces chiffres qui peuvent apparaître positifs, une quinzaine d’individus manque à l’appel, principalement empoisonnée ou victime d’un fusil. En effet, si historiquement, la naissance de l’agriculture et de l’élevage ont sonné le glas de relations relativement pacifiques voire respectueuses entre les hommes et les grands prédateurs, aujourd’hui, la récente évolution vers une conscience environnementale fait qu’une majorité de la population souhaite le maintien des grands prédateurs au sein du territoire européen. Cependant, ce désir de renouer avec une nature sauvage n’est pas partagé par tous, essentiellement certains éleveurs.

Bien que la présence du loup soit une contrainte supplémentaire pour les bergers et les éleveurs, la prédation sur les troupeaux n’est pas une fatalité, des moyens de prévention efficaces, en grande partie financés par la France et l’Europe, existent (chiens patous, aides-bergers, parcs de regroupement nocturne) mais encore faut-il qu’ils soient mis en oeuvre. A ce titre, certaines comparaisons sont édifiantes, ainsi en 2001, la perte de 97 brebis a été attribuée au loup dans les Hautes-Alpes où 9 prédateurs étaient recensés, tandis que dans les Alpes-Maritimes, avec une douzaine de loups et deux fois moins de troupeaux, 1152 brebis étaient imputée au loup. Comment expliquer cette différence autrement que par le succès flagrant des mesures de protection des troupeaux d’un côté et par un gardiennage défaillant de l’autre !! Pour mémoire, concernant l’indemnisation, à défaut de preuves toute attaque de grand canidé (loup ou chien) survenant sur une zone de présence du loup est attribuée à celui-ci par l’administration afin que l’éleveur soit indemnisé.

Pour France Nature Environnement (FNE) ‘…l’avenir est du côté des éleveurs et bergers qui ont fait le choix d’un pastoralisme de qualité, en refusant la démagogie et en optant pour des pratiques respectueuses de la nature. Que l’on ne s’y trompe pas : ce sont ces professionnels sérieux et courageux – faisant peu parler d’eux – qui méritent d’être soutenus !’

A l’opposé d’un climat peut enclin à une information objective, pour fêter ces 10 ans, du 7 novembre 2002 au 17 janvier 2003, FNE et la galerie ARTEN s’associent pour l’exposition « Sur les traces du loup », afin de permettre au plus grand nombre de mieux connaître cet animal.

Composée de 12 panneaux entièrement en couleur (réalisé et diffusé par la Mission Loup), elle explore l’essentiel de ce qu’il faut savoir sur le loup : de l’histoire et la biologie de l’espèce au retour du prédateur en France, en passant par la coexistence avec le pastoralisme. Simultanément, les oeuvres d’art réunies par ARTEN, ainsi que de nombreux ouvrages, mettront en valeur la portée symbolique du loup et sa présence dans notre imaginaire collectif.

Pour voir l’expo : ARTEN – Art et vie sauvage, 8 rue de Valois – 75001 Paris – Tel : 01 42 96 11 55

Pour se procurer l’expo (les 12 panneaux 38 euros port compris) : Mission Loup – 8, rue Adèle Riton – 67000 Strasbourg (Télécharger le bon de commande).

Toutefois, cet anniversaire du retour du loup en France est fortement assombrit par la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire qui, dans son projet de résolution, affiche clairement sa volonté d’éradication de l’espèce.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS