Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Loup : des battues scandaleuses (France)
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
DSC_1210

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  3. La Banque en ligne : avenir de notre système ...
  4. Innovation et tradition pour un revêtement ...
  5. Les ampoules LED : ampoules du troisième millénaire


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Loup : des battues scandaleuses (France)

Les opposants à la présence du loup dans l’arc alpin se sont à nouveau manifestés le week-end du 12 au 13 décembre par un effet d’annonce, largement répandu aux alentours du parc national du Mercantour par le ‘bouche à oreille’ : celui de procéder à une nouvelle battue avec l’intention d’abattre un animal et

d’apporter sa tête en trophée lors d’une réunion organisée pour la venue à La Gaude (06) des députés Honde et Chevalier.

Ces deux députés sont les auteurs d’un document dont les conclusions, éradication des loups ou enfermement de cette espèce dans des enclos grillagés, ont été immédiatement rejetées par la quasi totalité des associations de protection de la nature et de défense animale réunies désormais en collectif.

Ce rapport aura eu une autre conséquence : celle de donner le signal de la chasse aux loups en encourageant implicitement les actes de braconnage envers une espèce animale toujours menacée qui ne compte qu’une trentaine de spécimens en France. La battue de Pierlas a pu se dérouler en présence des forces de gendarmerie, celles ci s’étant interposées entre les acteurs de cette battue et les personnels de garderie de l’Office National de la Chasse et du parc du Mercantour qui n’ont pu être en mesure de verbaliser.

La gendarmerie a envoyé un rapport sur cette affaire au procureur de la République de Nice, Mr Eric de Montgolfier, et plusieurs organisations nationales de défense de la nature – dont certaines, comme le WWF, ne s’étaient pas jusqu’alors engagées publiquement dans la bataille pour la conservation du loup, ont apporté leur soutien à la plainte déposée par l’ASPAS.

Cette paranoia ‘anti-loups’, à laquelle nous assistons depuis quelques années dans les Alpes, si primaire qu’elle soit, est scandaleusement encouragée par plusieurs parlementaires et par des responsables agricoles pour qui le refus du loup n’est sans doute qu’un prétexte à finalité électoraliste.

Les associations de défense du loup dénoncent l’attitude macabrement granguignolesque et cruelle de quelques fusillots irréductibles au comportement archaïque et saluent ceux des éleveurs qui jouent honnêtement le jeu en s’organisant pour protéger leurs troupeaux de la prédation naturelle des carnivores sauvages.

La destruction ou l’empoisonnement des quelques loups, ours ou lynx présents en France ne règlera en rien les difficultés économiques récurrentes de la filière ovine qui ont d’autres causes.

Elles avertissent les protagonistes de ces actions que si leurs gesticulations médiatico-cynégétiques devaient se solder par la mise à mort de quelques loups supplémentaires, elles exigeraient des autorités l’application immédiate des sanctions les plus sévères prévues par la loi et saisiraient la cour de justice de l’Union Européenne d’une demande de gel des subventions accordées à ces éleveurs ovins pour viol de la loi et non respect des conditions de participation à la préservation de l’environnement qu’elles impliquent.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 20 décembre 1999 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS