Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » L’oryx d’Arabie de nouveau menacé dans la région de ses origines
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  3. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Dératisation : quel danger réel représente le rat ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






L’oryx d’Arabie de nouveau menacé dans la région de ses origines

Pour la deuxième fois en 30 ans, l’oryx d’Arabie (grande antilope) pourrait disparaître de son habitat naturel dans le Sultanat d’Oman, vient de révéler le WWF.

En moins de 3 ans le nombre d’oryx sauvages à Oman est passé de 400 à 100 individus, dont au moins 200 ont été tués ou capturés par des braconniers et 39 autres déplacés dans des enclos par mesure de précaution.

Le braconnage s’effectue au profit des zoos privés situés en dehors du Sultanat. C’est principalement les femelles et leurs petits qui sont recherchées, sur les 100 derniers oryx encore en liberté, il ne reste que 11 femelles, ce chifffre compromet fortement le devenir du troupeau sauvage.

Une coopération accrue dans la péninsule arabique et le renforcement de la législation en vigueur devrait permettre d’enrayer le commerce transfrontalier illégal d’oryx. L’oryx se reproduisant bien en captivité, le développement de programmes de réintroduction est possible, « Mais pour que ces derniers soient utiles, il est essentiel d’identifier d’abord les causes profondes de la disparition des oryx et de trouver la parade », prévient John Newby. « Ce qui s’est passé à Oman est une leçon pour nous tous et nous rappelle qu’il ne faut pas se laisser griser par les succès à court terme au point d’oublier les solutions à long terme », conclut-il. Une analyse que partage le Sultanat d’Oman !

Des oryx d’Arabie ont également été réintroduits dans la zone protégée de Uruq Bani Ma-Arid, en Arabie Saoudite. La réintroduction de l’espèce en Jordanie et dans la région située à l’ouest d’Abou Dhabi est également à l’étude.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
64

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS