Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » L’Inde veut éviter le coup de bambou
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
tiny-house

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Dératisation : quel danger réel représente le rat ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
header
    Merci ShopAlike pour cette infographie qui nous donne des trucs et astuces pour transformer son balcon en potager. Avec l’arrivée du printemps, c’est plus que tentant de vouloir optimiser son espace et avoir la main verte !   source : shopalike Lire la suite ...

Archives depuis 1999






L’Inde veut éviter le coup de bambou

Dans le nord-est de l’Inde, le bambou, ou plus précisément sa fleur Melocana baccifera, sème la désolation environ tous les 48 ans. Sa floraison très généreuse, épuise la plante et cause sa mort, avec des effets secondaires dramatiques pour l’écosystème local et les populations avoisinantes.

Tombant à terre, les graines attirent les rongeurs, lesquels pullulent, s’attaquent aux cultures et sont sources de famines (entre 10 et 15 000 morts lors de la dernière floraison fin). Economiquement, l’addition est également lourde; couchés au sol, les tiges pourrissent et deviennent inutilisables.

La prochaine floraison étant imminente (dans les 5 années à venir selon les études), la seule solution est d’abattre la totalité des bambous avant que le cycle infernal ne s’enclenche.

Néanmoins, plus de la moitié des 18 000 hectares de bambou étant dans des zones inaccessibles aux transports, l’Inde semble devoir se concentrer sur les zones faciles d’accès pour limiter les dégâts. Et… comme un gouvernement avertit en vaut deux, l’Etat envisagerait de planter sur les sols défrichés des forêts mixtes, histoire d’anticiper la floraison de 2055.

Alex Belvoit

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
19

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS