Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Les incinérateurs de déchets à l’origine de malformations
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   180 289 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Stop au plastique : les légumes gravés au laser
  2. La noblesse des tables en bois
  3. CO2 et Coupe du monde : alerte aux saucisses !
  4. En Nouvelle-Zélande, les chats interdits
  5. Fair Squared : les préservatifs vegan ...


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Les incinérateurs de déchets à l’origine de malformations

Le 21 janvier, l’existence d’une étude épidémiologique officielle, démontrant que les incinérateurs de déchets provoquent la naissance d’enfants malformés, a été révélée par le centre national d’information indépendante sur les déchets (CNIID).

Selon l’association, l’étude réalisée pour la région Rhône-Alpes, estime que ‘globalement, des risques significatifs pour les populations exposées sont observés pour deux types de malformations : les anomalies chromosomiques et les autres malformations majeures’. Les auteurs constatent également ‘un risque élevé et significatif (…) pour les fentes orales, les dysplasies rénales, les mégacolons et les anomalies urinaires’.

Alors que l’ensemble des incinérateurs de déchets français, ont des rejets conformes à la législation depuis début 2003, pour le directeur du CNIID, la ministre de l’écologie doit dès maintenant faire face à ses responsabilités et donc :

- soit mettre immédiatement en place un moratoire sur la construction de tout nouvel incinérateur de déchets;

- soit risquer d’être mise en examen pour empoisonnement à chaque nouvel incinérateur.’

Pour mémoire, le comité de la prévention et de la précaution, organisme dépendant du ministère de l’écologie, estime que les dioxines émisent par les incinérateurs, occasionneraient le décès par cancer de 1800 à 5200 personnes en France, chaque année.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS