Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Les grands lacs du Canada sont plus propre
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Stop au plastique : les légumes gravés au laser
  2. Recycler son ordinateur pour ne plus extraire d’or
  3. CO2 et Coupe du monde : alerte aux saucisses !
  4. Fair Squared : les préservatifs vegan ...
  5. Une centrale nucléaire flottante en Russie


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Les grands lacs du Canada sont plus propre

C’est la conclusion du troisième rapport d’étape dans le cadre de l’Entente Canada-Ontario sur l’écosystème du bassin des Grands Lacs, publié le 21 septembre 1999.

Le rapport souligne ce qui suit :

- on note une réduction importante de l’utilisation, de la production et de l’émission des polluants toxiques, comme les dioxines, les furans, le mercure, le benzo(a)pyrène et l’hexachlorobenzène. Plus de 50 % des BPC (biphényles polychlorés) entreposés ont été détruits. Bon nombre des secteurs de préoccupation canadiens des Grands Lacs sont en voie d’être restaurés. Les mesures visant à séparer les égouts d’eaux usées des égouts d’eau de pluie ont permis de garder ouvertes plus longtemps les plages à Toronto, à Hamilton et dans d’autres collectivités riveraines.

- le nombre de restrictions concernant la consommation des poissons pêchés dans les Grands Lacs en Ontario a baissé. Plusieurs espèces fauniques sont revenues dans les habitats des Grands Lacs (comme le balbuzard, le touladi et l’aigle à tête blanche). De nombreux habitats des terres humides, des rivages de cours d’eau et du littoral, ainsi que des zones aquatiques et terrestres ont été restaurés, et sont protégés.

Les efforts se concentrent actuellement sur l’élimination de toutes les substances toxiques persistantes et toutes les substances bioaccumulables. Un contrôle minutieux de l’utilisation commerciale de pesticide en Ontario a permis de confirmer qu’aucune des cinq substances prioritaires (aldrine/dieldrine, chlordane, DDT, toxaphène, mirex) n’est vendue ou utilisée à des fins commerciales.

Néanmoins pour Tony Clement, ministre de l’Environnement de l’Ontario, le rapport est optimiste. « Nous constatons des progrès importants au chapitre de l’environnement, ainsi qu’un accroissement de l’activité économique et de la population dans le bassin des Grands Lacs, a déclaré M. Clement. Nous sommes assurément sur le bon chemin, mais il reste encore beaucoup de travail à faire. De plus, nous devons rester vigilants et continuer à protéger les Grands Lacs pour les générations à venir. »

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS