Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Les français pessimistes pour les milieux aquatiques
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Les français pessimistes pour les milieux aquatiques

Trois français sur quatre jugent l’information insuffisante dans le domaine de l’eau et près d’un tiers en font l’enjeu environnemental le plus important, juste après la qualité de l’air.

Issue d’une enquête de septembre 2003, ce constat révèle que l’importance donnée à l’eau est encore plus grande en milieu rural (35%) et dépasse la qualité de l’air dans les bassins Loire-Bretagne et Rhin-Meuse. Aujourd’hui publiée par l’institut français de l’environnement (Ifen), l’enquête montre également qu’une large majorité de la population pense que la qualité de l’eau dans les milieux naturels s’est dégradée au cours des dix dernières années, le pessimisme étant aussi de mise pour l’évolution à venir.

Cette prise de ‘conscience’, d’un des principaux problèmes environnementaux du XXIème siècle, est toutefois à relativiser, car lorsqu’il s’agit de lutter contre cette dégradation, le constat de la responsabilité individuelle est très faible (seulement 3%).

La plus grande importance donnée à l’eau en milieu rural n’a rien de surprenant, les petites communes, moins équipées, moins protégées et moins contrôlées, sont plus vulnérables aux diverses contaminations. Leur manque de moyens, de compétences et de vision pour agir sur la qualité de la ressource en eau, fait que l’écart se creuse progressivement entre l’eau des villes et l’eau des champs. Par ailleurs, elles sont au premier plan d’une agriculture encore immobile face à la dégradation de l’eau liée aux nitrates et pesticides, alors que les industriels ont, en partie, fait leur révolution environnementale en supprimant la plus grande part des rejets polluants. A ce sujet, rappelons que les normes françaises et européennes sur les pesticides dans l’eau sont encore supérieures aux recommandations de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) et que l’eau distribuée au robinet est de plus en plus souvent hors normes.

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
20

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS