Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Le WWF plaide pour davantage de sites Ramsar
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
tiny-house

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Dératisation : quel danger réel représente le rat ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
header
    Merci ShopAlike pour cette infographie qui nous donne des trucs et astuces pour transformer son balcon en potager. Avec l’arrivée du printemps, c’est plus que tentant de vouloir optimiser son espace et avoir la main verte !   source : shopalike Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Le WWF plaide pour davantage de sites Ramsar

A quelques jours de l’ouverture de la 7ème Conférence des parties contractantes à la Convention de Ramsar (du 10 au 18 mai à San José, au Costa Rica), le WWF appelle tous les pays à intensifier leurs efforts en faveur de la conservation des zones humides. Il demande aux états membres d’accroître la superficie de ces écosystèmes placée sous protection et invite les non-membres à signer le traité.

La Convention de Ramsar sur les zones humides d’importance internationale, qui regroupe 114 pays, a relevé près de 1000 de ces sites depuis sa création en 1971. Les zones humides – lacs, fleuves et rivières, marais, étangs et nappes phréatiques – sont un élément indispensable du cycle hydrique puisque, à la manière d’une éponge, ils absorbent l’eau de pluie et de ruissellement avant de la stocker et de la libérer graduellement. Ils limitent ainsi les risques d’inondation dans de nombreuses régions.

Au cours des années 1990, la pêche et l’aquaculture dans ces écosystèmes d’eau douce ont fourni un quart des prises mondiales de poisson. Le riz, les poissons destinés aux aquariums ou à la pêche sportive, les roseaux, la tourbe et la canneberge sont autant d’autres ressources étroitement associées aux zones humides. Entre 300 et 400 millions de personnes en dépendent plus ou moins directement. Pourtant l’ampleur et le rythme de la dégradation et de la destruction de ces précieux milieux naturels n’ont jamais été aussi élevés que durant ces trente dernières années. Certains pays ont perdu entre 50% et 80% de leurs zones humides. Une multitude d’espèces animales et végétales ont déjà disparu dans le processus et d’autres sont sur le point de connaître le même sort.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 04 mai 1999 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
15

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS