Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.


Fermer
Univers Nature - Actualité, ennvironnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Le thon rouge méditerranéen menacé par l’élevage
L'éco-photo de la semaine
magasin bio qui produit ses legumes


Newsletter
+ de 150 000 abonnés

La ruche qui dit oui !
Les 5 dernières ruches ouvertes !

Chiffre Clé
· 190 000 litres d’eau potable sont perdus toutes les 5 secondes en France ·
1 300, c’est le nombre de milliards de litres d’eau potable perdus dans des fuites en France. [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Le principal prédateur du maïs s’adapte à sa ...
  2. En savoir plus sur les ampoules à LED
  3. Le GIEC ne fait plus recette
  4. Pollution de l’air intérieur, une ...
  5. Revêtements de sol écolo : y’a du choix !!

Focus Sur
maison ecologique
Une maison écolo pas comme les autres

Archives depuis 1999





Le dossier du mois
Revêtements de sol écologique
Si parfois, l’offre de produits écologiques est limitée, ce n’est assurément pas le cas pour les revêtements de sol. Il y en a pour tous les goûts et les pièces, avec des touchés très différents et des matières aussi variées que les couleurs, pour au final, des combinaisons décoratives et fonctionnelles qui n’auront de limite que votre imagination. • Les sols durs et froids - [...] Lire la suite ...


Le thon rouge méditerranéen menacé par l’élevage

Les fermes d’élevage du thon rouge en Méditerranée risque de décimer cette espèce, déjà menacée par une pêche excessive. L’année dernière, les 12 fermes méditerranéennes d’élevage du thon rouge ont produit 11000 tonnes de poisson, soit plus de la moitié de la production mondiale de thon d’élevage. L’évolution est massive et nouvelle, puisqu’il y a encore 5 ans la quantité de thon produite en Méditerranée était négligeable.
Les fermes d’élevage du thon rouge menacent directement la survie de l’espèce car, contrairement à l’aquaculture, où les poissons se reproduisent et se développent en captivité, elles s’approvisionnent en thons capturés à l’état sauvage. Ceux-ci sont ensuite engraissés en cage, avant d’être exportés, principalement au Japon, pour le marché très lucratif du sushi. Or, selon le WWF, une partie des thons rouges capturés pour les fermes d’élevage sont des jeunes qui ne seront donc pas en mesure de se reproduire à l’état sauvage et de reconstituer les effectifs de cette espèce déjà harcelée par la pêche directe.
L’élevage n’étant pas considéré comme une activité basée sur la pêche directe, sa gestion échappe donc au contrôle des organismes qui ont vocation à réglementer les quotas de prise. Ainsi, bien que ces organismes aient reconnu la nécessité de préserver le thon rouge, S. Cripps, directeur au WWF du programme ‘Les mers en danger’ estime que ‘Les fermes d’élevage passent entre les mailles du filet des réglementations régionales et internationales chargées de gérer la pêche. Les gouvernements impliqués doivent agir immédiatement pour pallier à cette lacune supplémentaire dans la gestion de la pêche en Europe et soumettre les fermes d’élevage du thon rouge à des mesures de contrôle urgentes.’
Les fermes d’élevage du thon rouge de la Méditerranée se trouvent en Espagne, en Italie, en Croatie et à Malte. La France, la Tunisie, la Turquie et l’Algérie sont également concernées par leur implication dans les fermes, les flottes de pêche françaises, par exemple, capturent 70 % du thon rouge engraissé dans les fermes espagnoles.

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 21 février 2002 à 12:00

3034 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
344

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS