Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Le Sénat voudrait-il une deuxième AZF ??
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
tiny-house

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Dératisation : quel danger réel représente le rat ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
header
    Merci ShopAlike pour cette infographie qui nous donne des trucs et astuces pour transformer son balcon en potager. Avec l’arrivée du printemps, c’est plus que tentant de vouloir optimiser son espace et avoir la main verte !   source : shopalike Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Le Sénat voudrait-il une deuxième AZF ??

Depuis 1976, le ministre de l’environnement est le seul à pouvoir fixer des prescriptions techniques applicables aux installations classées soumises à autorisation (installations type SEVESO 1 et 2 comme l’usine AZF de Toulouse), pour assurer la protection de l’environnement et la sécurité publique. L’arrêté ministériel est pris après concertation avec les organes professionnels intéressés.
Toutefois, lors de la séance du 18 janvier 2002, le Sénat, à l’initiative de monsieur LASSOURD, sénateur d’Ille-et-Vilaine a adopté un amendement visant à retirer cette prérogative spéciale du ministre chargé de l’environnement pour la soumettre à un pouvoir de co-décision avec les ministres chargés de l’industrie et de l’agriculture.
La décision finale devrait être prise lors de la commission paritaire mixte du 29 janvier 2001.
Si la commission ‘validait’ cet amendement, les intérêts industriels et agricoles pourraient dès lors peser au maximum, grâce à leur ministères respectifs, sur les décisions limitant leurs activités pour des raisons de protection de l’environnement et de sécurité publique.
En outre, jusqu’à présent, le recours des tiers contre les installations pouvait s’exercer durant une période de 4 ans, hors dans l’amendement les sénateurs ont réduit ce délai à 6 mois, à compter de la mise en service de l’installation classée.
Comment, sur une période de moins d’un an, alors que l’entreprise démarre son activité progressivement, se rendre compte des éventuels dangers et nuisances générés par le fonctionnement de l’établissement.
La fédération française des associations de protection de l’environnement, FNE, s’interroge ‘ Le Sénat voudrait-il une deuxième AZF ! ‘ estimant qu »’Il s’agit là de régressions graves du droit de la sécurité et de la santé publiques et des intérêts des tiers et de l’environnement… ».

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
16

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS