Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Le nucléaire et les biotechnologies exclus du registre des polluants
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
DSC_1210

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  3. La Banque en ligne : avenir de notre système ...
  4. Innovation et tradition pour un revêtement ...
  5. Les ampoules LED : ampoules du troisième millénaire


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Le nucléaire et les biotechnologies exclus du registre des polluants

La 5ème Conférence pan-européenne « Un Environnement pour l’Europe » a vue la signature de 3 conventions internationales dans des domaines-clé de l’environnement (polluants, responsabilité civile environnementale et évaluation des impacts de certaines activités).

Cependant la portée du protocole PRTR (37 pays signataires), qui fait obligation aux autorités publiques de tenir à jour un registre des polluants émis par les industries et d’en permettre l’accès à tout citoyen, est limitée par l’absence de prise en compte du nucléaire et des biotechnologies (OGM, manipulation de virus, microbes, bactéries, toxines…).

Ceci est particulièrement dommageable pour la liberté d’information, d’autant que ces 2 domaines se distinguent déjà par un net penchant pour un manque de transparence très élevé, avec le soutien des pouvoirs publics. Enfin, dans une Europe très nucléaire, avec la France (pays le plus nucléarisé du monde, plus de 50 réacteurs en service) et de nombreux pays de l’ex Europe de l’Est qui continuent d’exploiter des centrales à la sécurité douteuse… il est légitime de s’inquiéter !!

Par ailleurs, rappelons que la France n’a pas signé le protocole sur la responsabilité civile et l’indemnisation des dommages causés par les pollutions des eaux transfrontières, ce que l’on ne peut que déplorer à l’instar de la fédération France Nature Environnement.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS