Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Le Japon menace le sanctuaire baleinier antarctique (communiqué de presse de Greenpeace France en date du 6 avril)
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  3. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Dératisation : quel danger réel représente le rat ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Le Japon menace le sanctuaire baleinier antarctique (communiqué de presse de Greenpeace France en date du 6 avril)

Cinq années après la création en 1994 d’un sanctuaire baleinier en Antarctique, voté à une écrasante majorité par la Commission Baleinière Internationale (CBI), le Japon a déposé une motion en vue d’y mettre fin. Le sanctuaire, protège les populations de petit rorqual (Balaenoptera acutorostrata) de l’hémisphère sud, la seule espèce de baleines présente en Antarctique dont les populations sont proches de leur effectif naturel. (1)

‘L’attitude du Japon est proprement scandaleuse,’ a déclare Frédéric Claveau, chargé de mission Ecologie des océans à Greenpeace France, ‘elle traduit bien la volonté du Japon de reprendre sa chasse commerciale baleinière en haute mer, celle-là même qui a décimé des populations entières de baleines. Leurs préparatifs ne trompent personne : ils investissent dans de nouveaux équipements et ce n’est certainement pas au nom de la science ‘

Malgré les appels incessants de la CBI à cesser ses campagne de chasse, le Japon continue de massacrer des baleines en Antarctique sous couvert de recherche scientifique. Leur viande est commercialisée et permet d’entretenir un marché juteux. L’an dernier, l’industrie baleinière a construit un nouveau baleinier, le premier en 26 ans, dans lequel le Japon voit un ‘symbole d’espérance pour la réouverture de la chasse baleinière.’

A sa création en 1946, la CBI a hérité d’un sanctuaire baleinier datant de 1937 et couvrant un quart de l’Antarctique. Le sanctuaire fut suspendu en 1955 et devint en une année le lieu de nombreuses prises. En quelques années, les eaux de l’ancien sanctuaire, ainsi que le reste de l’Antarctique, ont vu une baisse catastrophique des populations de baleines. Les membres de la CBI sont quasiment à l’unanimité d’accord (à la seule exception du Japon) sur les objectifs pour le sanctuaire actuel. Ceux-ci prévoient le rétablissement des populations de baleines ainsi que leur suivi, l’étude des effets de l’arrêt de la chasse et ceux des changements des milieux naturels sur les populations de baleines.

‘ Le sanctuaire baleinier est la meilleure façon de protéger les grandes espèces de baleines, ‘ ajoute Frédéric Claveau. ‘ le sanctuaire austral a été mis en place en 1994 grâce à un énorme soutien et avec de grandes espérances. Les baleines de l’Antarctique ont besoin d’être étudiées, pas chassées. Greenpeace demande au gouvernement japonais de retirer sa motion visant à détruire l’unique opportunité de protéger les baleines. ‘

1. La France a joué un rôle moteur lors de la création de ce sanctuaire dans les mers australes.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 07 avril 1999 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
54

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS