Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Le gouvernement régional d’Andalousie a autorisé aujourd’hui la réouverture de la mine de pyrite
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  3. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Dératisation : quel danger réel représente le rat ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Le gouvernement régional d’Andalousie a autorisé aujourd’hui la réouverture de la mine de pyrite

Le gouvernement régional d’Andalousie a autorisé aujourd’hui la réouverture de la mine de pyrite (un produit utilisé dans la fabrication d’acide sulfurique) de la société Boliden-Apirsa à Aznalcollar, fermée suite à une catastrophe écologique dans les environs du parc national de Donana, fin avril 1998.

Le gouvernement andalou défend sa décision, en citant plusieurs études techniques et écologiques ayant conclu favorablement à cette réouverture.

Il y aura bientôt un an que la rupture accidentelle d’un bassin de décantation de cette mine avait entraîné le déversement de plus de cinq millions de mètres cubes de boues et d’eaux très toxiques dans une rivière proche. Ce cours d’eau se jette dans les marais du Guadalquivir, vaste région du parc de Donana célèbre pour sa faune (dont le lynx ibérique actuellement en voie de disparition) et principalement ses colonies d’oiseaux (grues, flamants roses, etc), le bilan écologique de cette catastrophe n’ayant jamais été clairement établi.

L’exploitation de la mine va reprendre pour trois ans (donc jusqu’à la date de la fermeture prévue initialement). Boliden-Apirsa devra par ailleurs verser un dépôt de garantie pour assurer la restauration de l’environnement après la fermeture définitive de la mine.

NDLR : où quand l’économique prime sur l’environnement et hypothèque l’héritage des générations futures.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
24

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS