Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Le dauphin le plus rare du monde menacé par la pêche
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  3. Expositions des enfants aux substances toxiques
  4. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  5. Dératisation : quel danger réel représente le rat ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Le dauphin le plus rare du monde menacé par la pêche

Le dauphin d’Hector, le plus rare et le plus petit de la planète est exclusivement présent dans les eaux néo-zélandaises. La centaine d’individus qui survit est quasiment condamnée à disparaître sans la mise en place rapide d’un plan de sauvetage de l’espèce.
En effet, durant la seule année écoulée, six dauphins d’Hector ont été retrouvés noyés, vraisemblablement pris dans des filets de pêche. Or, avec une population totale d’une centaine d’individus, il est estimé que la mort non naturelle de plus d’un de ces cétacés par tranche de cinq ans empêche l’espèce de retrouver une population viable. En août dernier, le ministre néo-zélandais de la pêche a d’ailleurs interdit tout filet de pêche dans l’habitat du dauphin d’Hector. Cependant, un recours des pêcheurs contre cette décision a récemment été accepté par la Cour Suprême, et les filets ont fait leur retour dans la zone sensible.
‘Il est évident que le dauphin d’Hector disparaîtra si le gouvernement ne prend pas des mesures drastiques pour le sauver,’ estime Chris Howe, directeur de la conservation au WWF-Nouvelle-Zélande.
A la suite de la décision de la Cour Suprême, le gouvernement a annoncé vouloir prendre de nouvelles dispositions dans un délai de deux mois. Pour le WWF, la première priorité est d’interdire les filets et les chaluts dans une zone de 4 miles nautiques à partir de la côte, ainsi que dans les ports. L’organisation demande également la création d’un sanctuaire pour les mammifères marins, couvrant l’ensemble de l’habitat du dauphin d’Hector, accompagné d’un plan de rétablissement des populations.
Les dauphins d’Hector sont connus pour se reproduire lentement. Ainsi, une femelle ne donne généralement naissance qu’à 4 petits au cours de son existence, qui est de 20 ans en moyenne. Elle aura déjà entre 7 et 9 ans quand elle mettra bas pour la première fois et n’aura pas d’autre petit avant une période de deux à quatre ans. Les dauphins d’Hector vivent en petits groupes familiaux et ne s’éloignent que rarement de plus de 30 kilomètres de leur lieu de naissance. Ils sont menacés en premier lieu par les filets de pêche, mais également par la pollution, les collisions avec les bateaux, et les atteintes à leurs sources de nourriture.
Le WWF a lancé une campagne (en anglais) d’envoi d’email pour inciter le gouvernement néo-zélandais à agir rapidement.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
359

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS