Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Le Canada ratifie la Convention de Stockholm sur les POP
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  3. Expositions des enfants aux substances toxiques
  4. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  5. Dératisation : quel danger réel représente le rat ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Le Canada ratifie la Convention de Stockholm sur les POP

Le 23 mai 2001, le Canada a simultanément signé et ratifié la Convention de Stockholm qui devrait permettre de diminuer ou d’éliminer les émissions des douze substances toxiques connues pour être les plus nocives (BPC, DDT, dioxines et autres furannes). Le Canada est ainsi le premier pays à ratifier cette entente.

Bien que la plupart des POP (polluants organiques persistants) soient interdits ou limités au Canada depuis plusieurs années, ils y arrivent par voie atmosphérique, provenant de sources étrangères. Les POP s’accumulent dans la chaîne alimentaire et sont source de graves dangers pour la santé, notamment pour les populations autochtones du Grand Nord. Les POP s’accumulent aussi dans les Grands Lacs et dans le bassin du Saint-Laurent.

Le Canada a été le premier pays à allouer un financement particulier pour aider les pays en développement et ceux dont les économies sont en transition, à accroître leur aptitude à régir les POP. En mars 2000, le gouvernement affectait 20 millions de dollars au Fonds canadien sur les POP. Pour la ministre de la Coopération internationale, Maria Minna “Nous vivons dans un monde de plus en plus interdépendant et la santé des Canadiens et des Canadiennes est directement liée au succès de nos efforts et des efforts de tous nos partenaires pour maîtriser et éliminer ces polluants dangereux.”

Pour mémoire, la convention des Nations Unies sur les POP, qui vient d’être signée, énonce les obligations auxquelles les pays sont soumis en termes de production, d’utilisation, d’importation, d’exportation, de rejet et de destruction des POP. Elle fournit par ailleurs un processus lui permettant de couvrir à l’avenir des POP supplémentaires et comprend certaines dispositions visant à prévenir l’élaboration de nouveaux POP.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
19

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS