Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » L’Autriche dit non à la souffrance animale
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
tiny-house

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
header
    Merci ShopAlike pour cette infographie qui nous donne des trucs et astuces pour transformer son balcon en potager. Avec l’arrivée du printemps, c’est plus que tentant de vouloir optimiser son espace et avoir la main verte !   source : shopalike Lire la suite ...

Archives depuis 1999






L’Autriche dit non à la souffrance animale

Hier, l’Autriche a adopté une des lois de protection animale les plus avancées. Fruit d’un concensus obtenu avec les éleveurs, le monde agricole, ainsi que les religions juive et musulmane, cette loi va permettre d’harmoniser les différentes législations régionales du pays en matière de protection, élevage et commerce des animaux. Parmi les principales avancées, on note l’interdiction :

- pour les cirques de détenir ou présenter des animaux sauvages,

- pour les animaleries de vendre des chiots et chatons,

- de tailler les oreilles et/ou la queue des chiens,

- de l’élevage de poulets en batterie,

- de maintenir des chiens attachés en permanence,

- etc.

Concernant l’abattage rituel pratiqué par les communautés juive et musulmane, un compromis a permis d’obtenir que les animaux soient anesthésiés juste après l’acte du boucher qui pratique l’égorgement et/ou la saignée de l’animal vivant.

Ces dispositions seront progressivement mises en place selon des calendriers différents, dans un délai de 5 ans.

Alex Belvoit

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
40

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS