Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » L’aigle Pygargue à tête blanche, devrait prochainement être retiré de la liste des espèces menacées aux USA.
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
DSC_1210

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  3. La Banque en ligne : avenir de notre système ...
  4. Innovation et tradition pour un revêtement ...
  5. Les ampoules LED : ampoules du troisième millénaire


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






L’aigle Pygargue à tête blanche, devrait prochainement être retiré de la liste des espèces menacées aux USA.

Cet oiseau a frôlé la disparition dans les années 60, suite à la chasse sans merci que lui livraient les éleveurs et autres fermiers lui reprochant sa prédation sur les volailles et le petit bétail. Néanmoins son principal ennemi, à cette période, c’était le DDT, un puissant pesticide utilisé par l’agriculture intensive, qui s’accumule dans la chair des poissons, un des repas préférés des aigles.

Peu de temps après l’interdiction du DDT, en 1972, les populations d’aigles commencèrent à augmenter, passant de moins de 450 couples à plus de 5000 actuellement.

Aujourd’hui, alors que le DDT a démontré à de multiples occasions sa nocivité et son caractère extrêmement dangereux, il reste encore fortement employé dans les pays du tiers-monde, menaçant ainsi les populations locales, mais également la faune et la flore dans son ensemble.

source : info d’un internaute

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 20 juin 1999 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS