Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » La maltraitance des animaux au marché d’Anderlecht, en Belgique, continue
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Stop au plastique : les légumes gravés au laser
  2. Recycler son ordinateur pour ne plus extraire d’or
  3. CO2 et Coupe du monde : alerte aux saucisses !
  4. Fair Squared : les préservatifs vegan ...
  5. Une centrale nucléaire flottante en Russie


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






La maltraitance des animaux au marché d’Anderlecht, en Belgique, continue

Un an après le ‘tabassage’ du président de l’association GAIA par les marchands de bétail et de chevaux et 5 mois après l’interdiction de mener des actions imposée à cette même association par un juge en référé, des vidéos filmées en mai, juin et août 1999 montrent que lors du marché hebdomadaire du mercredi à Anderlecht, des chevaux, mais aussi des moutons, chèvres et veaux, sont encore brutalisés et endurent des souffrances inadmissibles.

Pour ces 2 associations, ‘il est inadmissible que ceux qui utilisent la violence contre des êtres humains et des animaux, puissent en toute impunité faire souffrir des êtres sans défense et bafouer la loi, alors que des actions pacifiques pour les animaux sont punis’.

La situation ne faisant qu’empirer, elles exigent de l’administration communale d’Anderlecht qu’elle impose à la SA Abattoirs d’appliquer la décision de la commune d’autoriser sur le marché uniquement des chevaux qui sont destinés à être abattus sur place, et d’interdire, en plus de la possession d’un bâton, également la cravache. De plus, elles demandent l’application de la loi pour exclure les contrevenants du marché.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS