Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » La Commission européenne présente un rapport inquiétant sur l’exposition des êtres humains à la dioxine
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   180 289 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Stop au plastique : les légumes gravés au laser
  2. La noblesse des tables en bois
  3. CO2 et Coupe du monde : alerte aux saucisses !
  4. En Nouvelle-Zélande, les chats interdits
  5. Fair Squared : les préservatifs vegan ...


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






La Commission européenne présente un rapport inquiétant sur l’exposition des êtres humains à la dioxine

Le 30 novembre, une étude sur les données les plus récentes en matière d’exposition à la dioxine et de santé dans l’Union européenne, a été présentée par la commission européenne.

Il ressort principalement de ce rapport que, pour certaines parties de la population, l’absorption quotidienne de dioxines et de substances analogues reste supérieure aux niveaux recommandés, bien que les taux de dioxine aient diminué ces dernières années dans tous les pays qui disposent de données couvrant les dix ou quinze dernières années. En moyenne, l’exposition de la population a baissé de 10 % entre 1985 et 1995 environ.

Toutefois, l’exposition totale de l’être humain aux dioxines provient, entre 95 et 98 %, directement de la consommation alimentaire.

Ainsi, au sein de l’Union européenne, l’exposition dépasserait d’un tiers les valeurs limites de l’organisation mondiale de la santé l’OMS. Les ‘consommateurs à risque’ sont définis comme les personnes dont la consommation de produits alimentaires à haute teneur en matières grasses (en particulier les poissons et produits à base de poisson gras, mais également la viande et les produits laitiers) est supérieure à la moyenne.

En conclusion, l’étude encourage la Commission à poursuivre sa stratégie consistant à proposer la détermination de seuils maximums de dioxines dans l’alimentation humaine et animale, afin de diminuer dans les plus brefs délais l’absorption quotidienne de ces substances. Dans une perspective de réduction des taux de dioxines à moyen et long termes, la Commission a proposé une directive sur l’incinération des déchets qui, espérons-le, sera adoptée l’été prochain. Les émissions produites par l’incinération des déchets polluent le sol et l’herbe et entrent ainsi dans la chaîne alimentaire par l’intermédiaire du bétail. La baisse des émissions dues à l’incinération des déchets contribuera à empêcher cette contamination de la chaîne alimentaire.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS