Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » La bio aux mains de l’agriculture conventionnelle
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
tiny-house

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
header
    Merci ShopAlike pour cette infographie qui nous donne des trucs et astuces pour transformer son balcon en potager. Avec l’arrivée du printemps, c’est plus que tentant de vouloir optimiser son espace et avoir la main verte !   source : shopalike Lire la suite ...

Archives depuis 1999






La bio aux mains de l’agriculture conventionnelle

Le projet de plan français de relance de l’agriculture biologique est considéré comme inacceptable par les représentants des agriculteurs du secteur. Souhaité depuis 2002, le plan de relance mis en place par le ministre de l’agriculture, H. Gaymard, n’a fait l’objet d’aucune concertations avec les représentants de la bio, et tend à donner le pouvoir décisionnel sur la bio aux organisations conventionnelles.

Selon, la FNAB, fédération nationale de l’agriculture biologique et l’association Nature et Progrès, le plan n’a ‘…aucune ambition qualitative ou quantitative, il ne met en avant que la loi du marché, sans faire nulle part état des avantages environnementaux et sociaux de l’agriculture biologique. Il remet à 2007, ou à une hypothétique harmonisation européenne, la rémunération de reconnaissance demandée par les producteurs. Il se prononce pour une baisse des obligations réglementaires, sans intérêt pour les producteurs ou pour les consommateurs qui attendent de la bio des produits aux qualités variées.’

Alex Belvoit

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
18

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS