Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » La Belgique tourne le dos au nucléaire
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
MSC

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  2. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  3. Les voitures les moins polluantes en 2017
  4. Un tout nouvel anti-âge signé Nu Skin
  5. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






La Belgique tourne le dos au nucléaire

La Chambre des Représentants belge a adopté, le 5 décembre, un projet de loi prévoyant la fermeture progressive à partir de 2015 des 7 centrales nucléaires que compte la Belgique. Ce texte, une fois ratifié par la Chambre Haute du parlement (équivalent du Sénat pour la France), fixera la durée d’exploitation maximale des réacteurs nucléaires à 40 ans en interdisant toute nouvelle construction. Ainsi, au plus tard en 2025, les deux derniers réacteurs (Doel 4 et Thiange 3) cesseront leur activité.

La Belgique, qui produit actuellement 57% de son électricité à partir du nucléaire, tourne donc le dos à la France, la Finlande et le Royaume-Uni, qui semble devoir persévérer dans l’énergie nucléaire.

Selon un rapport publié par l’Université d’Anvers, la Belgique, grâce au gigantesque potentiel éolien dont elle dispose en mer du Nord, pourrait remplacer son dernier réacteur dans 10-15 ans, en combinant plusieurs technologies dont la cogénération et l’efficacité énergétique.

Pour J. Vande Putte de Greenpeace ‘Cette loi est un message clair à l’industrie : l’énergie nucléaire est une impasse et les nouveaux investissements doivent se faire dans les technologies propres’.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS