Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Journée de l’environnement : engagements canadien / malaise français
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  3. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Dératisation : quel danger réel représente le rat ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Journée de l’environnement : engagements canadien / malaise français

Comme chaque année, le 5 juin voit la célébration de l’environnement partout dans le monde. Différents pays tentent de lui donner davantage d’ampleur en l’insérant dans des évènements nationaux. Cette année, c’est le cas, entre autre, du Canada et de la France qui ont respectivement mis en place une semaine de l’environnement et du développement durable.

Au Canada, cette année, la Semaine de l’environnement met l’accent sur la conservation de l’héritage naturel du pays, en rappellant à chacun que nous sommes tous responsables de protéger et d’améliorer notre milieu ambiant. La semaine est également l’occasion d’une compétion amicale entre collectivités, dont la finalité est d’encourager la population à emprunter des modes de transport plus favorables à l’environnement et d’améliorer la qualité de l’air. Enfin, un effort particulier d’information sur l’eau est mis en place, car si le Canada possèdent 7% de l’eau douce de la planète, il est le deuxième plus gros consommateur de cette ressource par habitant, au monde.

A l’opposé, en France, la semaine du développement durable apparaît beaucoup plus dans les discours politiques que sur le terrain. L’implication des collectivités locales est très faible et le milieu associatif quasi absent de la semaine, le regard tourné vers sa comptabilité. Cette semaine du développement durable, par sa carence d’actions et décisions concrètes, démontre le décalage entre le discours politique officiel et l’absence d’évolution, voire le recul, en la matière.

Ce paradoxe est relevé par la fédération des associations de protection de la nature (FNE), qui estime que la réduction des crédits affectés à la défense de l’environnement et au développement des pays les moins nantis, menace la viabilité, voire la survie du milieu associatif de la protection de la nature et de l’environnement. Cette menace est d’autant plus étonnante, qu’il y a un mois, le Conseil national du développement durable (CNDD) remettait au 1er ministre son rapport pour la mise en oeuvre d’une politique de développement durable, en faisant état de la nécessité impérative d’une participation active et du rôle essentiel des associations !

Autre signe révélateur du malaise français, la semaine dernière, le Président et la majorité des membres de la Commission française du développement durable (CFDD) ont démisionné. La suppression du poste de l’attaché de presse et le refus des derniers thèmes de travail proposés, les ont conduit à estimer qu’ils ne pouvaient plus assumer leurs fonctions comme auparavant. Les propositions d’organiser des ‘conférences de citoyens’, sur les thèmes de l’énergie et des aides à l’agriculture, à partir de personnes tirées au sort qui débattraient d’une question pour formuler des recommandations, ont été jugées inopportunes ou inutiles par le secrétariat d’Etat au développement durable.

Actuellement, il ne reste donc plus à dire que ‘Aux messages forts du Président de la République doivent succéder des actes forts du Gouvernement…’ comme le demande le ROC (Ligue pour la préservation de la faune sauvage et la défense des non-chasseurs).

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 05 juin 2003 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
17

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS