Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Journée «En ville, sans ma voiture» : quand les politiques se donnent bonne conscience !
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
tiny-house

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
header
    Merci ShopAlike pour cette infographie qui nous donne des trucs et astuces pour transformer son balcon en potager. Avec l’arrivée du printemps, c’est plus que tentant de vouloir optimiser son espace et avoir la main verte !   source : shopalike Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Journée «En ville, sans ma voiture» : quand les politiques se donnent bonne conscience !

Plus de 700 villes européennes ont participé, le 22 septembre 2000, à la journée ‘En ville, sans ma voiture’, initiée il y a trois ans par le ministère français de l’Aménagement du Territoire et de l’Environnement. Cette journée devait permettre à près de 70 millions de citadins, à travers toute l’Europe, de tester de nouveaux modes de déplacements urbains et de réfléchir à la place de la voiture en ville.

Belle démarche que celle de vouloir inciter les citadins à utiliser les transports en commun, néanmoins comme le note le Comité contre la frénésie autoroutière “On nous dit sans arrêt qu’il faut redonner sa place au rail, qu’il faut développer les transports collectifs, qu’il faut faire cesser les privilèges de la route et encourager les autres moyens de transport terrestres. Mais le chantage permanent au blocus par les transporteurs routiers fait qu’à chaque fois que l’on fait un pas en avant en faveur des autres moyens de transport, on fait deux pas en arrière en faveur du ‘tout camion’ par des baisses de taxes et autres encouragements financiers.”

On peut également douter de l’intérêt de la suppression de la vignette, qui était liée à la puissance des véhicules, et à leurs émissions de CO2 dans l’incitation à utiliser les transports en commun.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
17

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS