Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Interpellation du Japon pour les éléphants et les baleines
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
tiny-house

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
header
    Merci ShopAlike pour cette infographie qui nous donne des trucs et astuces pour transformer son balcon en potager. Avec l’arrivée du printemps, c’est plus que tentant de vouloir optimiser son espace et avoir la main verte !   source : shopalike Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Interpellation du Japon pour les éléphants et les baleines

Le 22 mai, pour dénoncer la politique japonaise qui favorise le commerce de l’ivoire, plusieurs associations se sont retrouvées à l’ambassade du Japon. Ne pouvant s’approcher du bâtiment à cause d’une forte présence policière, seule une délégation des organisateurs (ROC – LFDA – SNPN – 30 millions d’amis et Milles traces) a été reçu par Mr Shizun, un conseiller de l’ambassadeur, au pied de l’ambassade.
Tandis que les sympathisants des associations distribuaient des tracts aux passants, accompagnés de silhouettes géantes d’éléphants, Mr Shizun a déclaré qu’il transmettrait à l’ambassadeur et aux autorités compétentes les doléances qui lui étaient présentées.
Pour mémoire depuis 1997 les populations d’éléphants du Zimbabwe, de la Namibie et du Bostwana, ainsi que celles d’Afrique du Sud depuis 2000, ne sont plus classé en annexe 1 de la Convention de Washington (CITES) qui interdit le commerce international de l’ivoire. Cette libéralisation partielle a débouché sur une reprise quasi instantanée du braconnage des éléphants mettant ainsi l’espèce en danger. Les associations demandent donc, lors de la prochaine réunion de la CITES fin 2002 au Chili, que l’ensemble des populations d’éléphants soient classées en annexe 1 pour interdire le commerce de l’ivoire.
Cette action a également été l’occasion de constater que pour la 1ère fois en France, des organismes de protection de la nature et de l’animal avaient renoncé à leurs traditionnelles banderolles pour privilégier un but commun : la sauvegarde des éléphants et des baleines.
Par ailleurs, le même jour, le WWF a également condamné le Japon pour son obstruction aux débats menés lors de la commission baleinière internationale (CBI), bien que l’ensemble des autres membres semble prêt à accueillir un consensus sur la question de la chasse baleinière aborigène de subsistance. Pour S. Lieberman de l’organisation écologiste ‘La CBI doit absolument avancer et résoudre la question cruciale de la conservation de la baleine et des petits cétacés. L’avenir des baleines est trop important pour qu’un pays ne l’hypothèque par des manœuvres politiques.’

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 22 mai 2002 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
17

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS