Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Interdiction d’un herbicide (France)
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Stop au plastique : les légumes gravés au laser
  2. La noblesse des tables en bois
  3. CO2 et Coupe du monde : alerte aux saucisses !
  4. Fair Squared : les préservatifs vegan ...
  5. Une centrale nucléaire flottante en Russie


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Interdiction d’un herbicide (France)

Après l’Allemagne, la France engage une procédure pour interdire le plus polluant des herbicides agricoles actuellement utilisé : l’atrazine. La procédure va déboucher sur une interdiction de son utilisation à compter du 30 juin 2003.

Cette décision se fonde sur trois motifs principaux :

- la présence généralisée dans l’eau de traces d’atrazine et de ses produits dérivés – 40 % des prélèvements effectués en eaux de surface et 25 % des prélèvements en eaux souterraines nécessitent la mise en place d’un traitement de l’eau à cause de ce pesticide;

- une évaluation actualisée des risques sanitaires établie par l’AFSSA qui, si elle confirme l’absence de risques cancérigènes avérés, maintient sa recommandation de ne plus consommer l’eau lorsque la présence d’atrazine et de ses dérivés dépassent des valeurs-seuils allant de 0,4 microgrammes (µg/l) pour les nourrissons à 2 µg/l pour les adultes, soit des niveaux atteints dans un nombre croissant de cas;

- l’observation d’une efficacité de moins en moins avérée de l’atrazine et de ses dérivés, liée à la réduction des dosages autorisés mais aussi à l’apparition de phénomènes de résistances de certaines mauvaises herbes.

L’atrazine, introduite en France en 1962, simple d’utilisation et peu couteuse, est massivement utilisée pour la culture du maïs. Selon le ministère de l’agriculture, les produits qui seront utilisés en remplacement de l’atrazine sont efficaces à des doses plus réduites et présentent moins d’inconvénients pour l’environnement et la santé.

Outre la noble idée de faire évoluer l’agriculture vers une pratique respectueuse de l’environnement, comme le note le ministre de l’agriculture, il est probable que les récentes décisions de justice, plaçant l’Etat devant ses responsabilités en matière de qualité de l’eau, contribuent aux décisions actuelles et à venir dans le domaine des produits répandus par l’agriculture (le projet de loi sur l’eau, qui doit être examiné début 2002 par l’assemblée nationale, devrait instaurer une taxe concernant l’épandage de certains engrais).

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS