Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Impact et résistance de l’ozone
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Prime énergie : quelle marche à suivre pour ...
  2. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  3. Les voitures les moins polluantes en 2017
  4. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants
  5. Le top 3 des gestes pour protéger l’environnement


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Impact et résistance de l’ozone

Difficultés respiratoires chez l’homme, diminution de la photosynthèse pour les végétaux, participation à l’effet de serre… l’impact de l’ozone est bien connu. Or, si depuis les années 90, la prise de conscience a débouché sur une baisse importante des émissions de gaz à l’origine de l’ozone, les concentrations d’ozone continuent d’augmenter (environ 2% par an dans l’hémisphère nord).

Dans son numéro 88 des données de l’environnement, l’IFEN (Institut français de l’environnement) rappelle qu’en France, les émissions liées aux transports ont été réduites de 21 % pour les oxydes d’azote et de 42 % pour le monoxyde de carbone avec l’introduction du pot catalytique, tandis que l’industrie a réduisait de plus de 75 % ses émissions de monoxyde d’azote en 1/4 de siècle. Dans le même temps, la surveillance de la qualité de l’air montre une augmentation légère des niveaux moyens de concentrations d’ozone depuis 1991 et de fortes variabilités selon la météo. En effet, les périodes de fort ensoleillement sans vent conduisent à une forte production d’ozone avec à la clé des impacts non-neutres. Ainsi pour la santé, il ne semble pas exister de seuil d’exposition à l’ozone en dessous duquel il n’y aurait pas d’effet sur la fonction respiratoire, d’où l’intérêt d’une politique de prévention de fond sur le long terme. Côté économique, l’impact est aussi réel, citons par exemple une récente étude de l’Inra (institut national de recherche agronomique) qui estime que l’ozone pourrait être responsable d’une baisse de 5 à 10 % des rendements de blé en Ile-de-France ces 10 dernières années.

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 01 décembre 2003 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS