Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Hormones de croissance : l’Europe renouvelle son opposition
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  3. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Dératisation : quel danger réel représente le rat ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Hormones de croissance : l’Europe renouvelle son opposition

Se fondant sur l’examen de 17 études et d’autres données scientifiques récentes, le comité scientifique de l’Union européenne (UE) confirme que les hormones de croissance utilisées pour stimuler la croissance du bétail, créent un risque pour la santé des consommateurs.
Ce dernier avis en date fait suite à la réévaluation de 17 études, ainsi qu’à la prise en considération des dernières données scientifiques obtenues à partir d’autres sources pertinentes.
Ces 17 études avaient été lancées par la Commission européenne, en vue de combler les lacunes scientifiques décelées suite à la décision de l’organisation mondiale du commerce (OMC). En effet, en 1988 l’UE interdisait l’utilisation de 6 hormones pour stimuler la croissance des animaux d’élevage. Suite à la contestation de cette décision par les USA et le Canada, l’OMC estima, en 1997, que l’interdiction imposée par l’UE sur les importations de viandes et de produits traités avec des hormones de croissance, n’était pas conforme à l’accord sur l’application des mesures sanitaires et phytosanitaires.
En réponse l’UE fit évaluer les risques créés pour la santé humaine par les résidus d’hormones dans la viande de bœuf et les produits à base de viande bovine traitées. Le comité scientifique conclua en 1999, en 2000, puis à nouveau aujourd’hui que les hormones de croissance créent un risque pour la santé des consommateurs et qu’aucune dose journalière admissible ne peut être établie pour les six hormones étudiées.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
18

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS