Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Greenpeace poursuit son action contre le trafic de bois
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
tiny-house

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
header
    Merci ShopAlike pour cette infographie qui nous donne des trucs et astuces pour transformer son balcon en potager. Avec l’arrivée du printemps, c’est plus que tentant de vouloir optimiser son espace et avoir la main verte !   source : shopalike Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Greenpeace poursuit son action contre le trafic de bois

Greenpeace devrait mettre une nouvelle fois en évidence le trafic de bois entre le Libéria et la France. Alors que la France est le premier importateur européen de bois tropicaux et de bois du Libéria, l’organisation écologiste prévoit d’examiner le contenu, la provenance et la destination exacte de la prochaine cargaison venant du Libéria.
La semaine précédente, lors du blocage d’un cargo provenant du Liberia, Greenpeace avait constaté la présence de bois de la compagnie libérienne OTC, compagnie dont le rôle dans le trafic d’armes a été mis en évidence dans un rapport d’octobre 2001 du conseil de sécurité des Nations unies.
‘Les preuves apportées par le Conseil de Sécurité des Nations unies sur les liens directs entre trafic d’arme et ventes de bois sont flagrantes mais les recommandations de ce Conseil allant dans le sens d’un embargo sur l’exportation ont toujours été repoussées par la France et la Chine en raison de leurs relations commerciales privilégiées avec ce pays. Il est temps que le gouvernement cesse cette politique désastreuse écologiquement et socialement’ a déclaré L. Frère, chargé de la campagne Forêts à Greenpeace France.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
19

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS