Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Greenpeace dénonce un nouveau convoyage de combustible nucléaire
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
tiny-house

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
header
    Merci ShopAlike pour cette infographie qui nous donne des trucs et astuces pour transformer son balcon en potager. Avec l’arrivée du printemps, c’est plus que tentant de vouloir optimiser son espace et avoir la main verte !   source : shopalike Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Greenpeace dénonce un nouveau convoyage de combustible nucléaire

Les navires de transport nucléaire Pacific Pintail et Pacific Teal ont quitté le port britannique de Barrow-in-Furness ce matin à destination du port français de Cherbourg. Selon Greenpeace, ils devraient prendre livraison de 28 assemblages de MOX (combustible nucléaire au plutonium) à destination de la centrale de Kashiwazaki au Japon. Les deux navires sont équipés de canon pour assurer la sécurité de cette cargaison à hauts risques qui renferme environ 220 kg de plutonium, soit de quoi fabriquer une vingtaine de bombes atomiques.

Le MOX qui sera transporté a été initialement fabriqué à l’usine belgonucléaire de Dessel (Belgique) à partir d’un plutonium fourni par une filiale de la Cogema (France).

En dépit de la forte opposition internationale à ces transports potentiellement dévastateurs il n’y a eu aucune consultation préalable des pays riverains du parcours.

Ce transport est l’un des nombreux prévus pour les années à venir. Pour le dénoncer Greenpeace mène des actions sur Cherbourg et avec le soutien d’autres organisations, appelle à un rassemblement mercredi 17 janvier au terminal maritime Cogéma, près de la gare maritime.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 15 janvier 2001 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
14

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS