Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Fréquence grenouille 2003
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Recycler son ordinateur pour ne plus extraire d’or
  2. Stop au plastique : les légumes gravés au laser
  3. CO2 et Coupe du monde : alerte aux saucisses !
  4. Fair Squared : les préservatifs vegan ...
  5. Une centrale nucléaire flottante en Russie


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Fréquence grenouille 2003

Ces espaces (mares, tourbières, étangs…) regorgent de vie et abritent une multitude d’espèces animales et végétales, souvent très rares ou menacées. Aussi, afin d’attirer l’attention du grand public et des scolaires sur ces milieux, les Espaces Naturels de France et les Conservatoires d’espaces naturels organisent, depuis 1994, une opération nationale appelée ‘ Fréquence grenouille ‘.

Bien que les zones humides jouent un rôle essentiel en matière d’absorption des crues, filtrage et dépollution des eaux… ainsi qu’en terme d’équilibre écologique, les 2/3 des zones humides françaises ont disparu en l’espace d’un siècle. Aujourd’hui, elles continuent de disparaîtrent (drainées, asséchées, comblées…) au rythme de 10 000 hectares par an, entraînant avec elles, la disparition des espèces qui en dépendent.

Souvent très rares ou menacées, une multitude d’espèces, animales et végétales vivent exclusivement dans ces milieux. C’est le cas des grenouilles, tritons ou crapauds, mais également des poissons, de très nombreux insectes et même de certains mammifères comme la loutre. La moitié des espèces d’oiseaux présents en France dépend également de ces milieux.

Parrallèlement à cette opération, de nombreux organismes mettent en place des opérations pour limiter l’hécatombe des batraciens qui, lorsque les conditions climatiques deviennent plus clémentes, sortent de leurs retraites hivernales pour entamer leur migration printanière vers les mares et les étangs. A cette occasion, si leur itinéraire croise une route, c’est l’hécatombe !

Parmi les opérations de sauvetage organisées, celle menée par l’association Mille Traces, dans le Vercors, est exemplaire, le but final étant de parvenir à mettre en place une solution permanente, d’ici 4 ans. En attendant la réalisation de ‘crapauducs’, mares artificielles, etc. les 3 premiers printemps verront la pose de filets de part et d’autre de la route, afin de guider les batraciens vers des seaux enterrés. Relevés et analysés tous les matins, les seaux sont acheminés de l’autre côté de la route grâce à la participation de scolaires et d’éco-volontaires.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 07 mars 2003 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS